L’Afrique du Sud renforce les patrouilles anti-piraterie (vice-amiral)

« On n’en a pas fini avec la piraterie, » a insisté le vice-amiral Bernhard Teuteberg, directeur de la stratégie au sein de la Marine sud-africaine, en marge d’une conférence sur la sécurité maritime en Afrique.

Le nombre d’actes de piraterie au large des côtes somaliennes a baissé grâce aux patrouilles navales renforcées, notamment de la force européenne Atalante, mais Bernhard Teuteberg a averti: « si ces forces se retireraient, nous verrions de nouveau une augmentation des actes de piraterie ». Les conditions de navigation s’améliorant avec l’arrivée de l’été dans l’hémisphère sud, « nous avons l’intention, vers la fin novembre, de placer à nouveau certaines forces dans le canal du Mozambique et au large des côtés tanzaniennes », a-t-il dit, de façon à protéger le commerce maritime dans l’océan Indien.Le mois dernier, le Bureau maritime international a conclu que le nombre d’actes de piraterie et d’attaques en mer dans le monde était descendu à 233 depuis le début de l’année, soit le niveau le plus bas sur trois trimestres depuis 2008. Les attaques commises par des pirates somaliens sont aussi tombées à leur niveau le plus bas depuis 2009, avec seulement 70 incidents au cours des neuf premiers mois de l’année (contre 199 en 2011).

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.