L’armateur italo-suisse MSC renforce ses positions sur le port du Havre

Le premier permettra une desserte de Liverpool (Angleterre), le deuxième de Dublin (Irlande) et Greenock (Ecosse) et le troisième de Brest, Nantes et Bordeaux (côte Atlantique française). Ces services représentent un volume annuel de 350.000 conteneurs, à comparer aux 2,3 millions de « boîtes » qui ont transité par le port du Havre en 2012.

Ils seront assurés par des « feeders », c’est à dire par de petits porte-conteneurs qui viendront chercher ou déposer au Havre des conteneurs générés par les grands navires transocéaniques. « Ces nouveaux services constituent une première étape de notre plan de développement au Havre », a précisé Stephan Snijders, directeur général de MSC France.

MSC réalisera ses opérations commerciales sur le terminal qu’il a ouvert en 2012 sur le nouveau port à conteneurs du Havre. L’armateur a aménagé, pour 160 millions d’euros, 1.400 mètres de quai et 72 hectares de terre-pleins permettant l’accueil simultané de trois porte-conteneurs géants.

MSC est le deuxième armement mondial pour les conteneurs derrière le Danois Maersk et devant le Français CMA CGM. Il dessert 335 ports grâce à une flotte de 475 porte-conteneurs représentant une capacité totale de deux millions de conteneurs standard.

A.P. MOELLER-MAERSK

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.