L’Australie interdit ses eaux aux super chalutiers pour deux ans

En septembre dernier, le ministre australien de l’Environnement Tony Burke avait interdit à un navire-usine de 9.500 tonnes venu des Pays-Bas de pêcher au large de la Tasmanie, jusqu’à ce qu’à ce que soient disponibles des résultats de recherches scientifiques. L’interdiction avait été fixée à deux mois.

Le ministre a finalement décidé d’étendre cette interdiction de 24 mois, soit la durée maximale autorisée, pour les zones le long de la côte sud, de Perth (ouest) jusqu’à quasiment la frontière avec l’Etat du Queensland (est).

« J’ai signé pour une interdiction de deux ans (…) de pêche par les chalutiers géants dans nos eaux », a déclaré le ministre à la presse.

Les super chalutiers disposent d’énormes capacités de congélation, qui leur permettent de rester plus longtemps en mer que les chalutiers dits normaux.

Selon le ministre, les scientifiques estiment que le super chalutier venu de Hollande, le FV Margiris rebaptisé Abel Tasman, n’aurait pas un impact semblable sur toutes les espèces, mais des points d’interrogation demeurent, notamment pour les phoques et les dauphins.

L’Autorité australienne de gestion de la pêche (AFMA) estimait en septembre que le Margiris n’aurait quasiment pas d’impact sur l’éco-système en étant soumis à de strictes limites de quotas de pêche, 10% des poissons disponibles, un pourcentage inférieur aux normes internationales.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.