Le nouveau président des Maldives s’engage à expulser les troupes indiennes

Malé (Maldives), 17 nov 2023 (AFP) – Le nouveau président des Maldives, Mohamed Muizzu, s’est de nouveau engagé vendredi à expulser les forces militaires indiennes déployées dans ce pays insulaire de l’océan Indien, dans son premier discours à la Nation après sa prestation de serment.

Le président Muizzu, 45 ans, n’a pas cité nommément l’Inde, mais a promis qu’il tiendrait ses engagements électoraux parmi lesquels figurait l’expulsion de 50 à 75 membres des forces de sécurité indiennes.

L’archipel des Maldives occupe une place stratégique dans une zone géographique très convoitée dans l’océan Indien, se situant sur l’une des routes maritimes les plus fréquentées du monde.

L’Inde y a déployé une unité pour piloter des avions offerts aux Maldives afin d’effectuer des patrouilles sur son vaste territoire maritime.

« Le pays n’aura aucun personnel militaire étranger » sur son territoire, a déclaré M. Muizzu après avoir prêté serment lors d’une cérémonie télévisée qui s’est déroulée en plein air.

« Je tracerai une ligne rouge en ce qui concerne notre sécurité. Les Maldives respecteront également les lignes rouges des autres pays », a-t-il ajouté.

Le président Muizzu avait déclaré récemment dans un entretien à l’AFP qu’il ne voulait pas redéfinir l’équilibre régional.

La victoire électorale de M. Muizzu en septembre reposait sur une campagne soutenue contre l’influence politique et économique démesurée de l’Inde aux Maldives, et plus particulièrement sur sa promesse d’expulser les forces indiennes.

Mais le nouveau dirigeant a affirmé qu’il ne permettrait pas à la Chine, ni à aucun autre pays, de prendre leur place, rejetant les informations qui le disent enclin à se rapprocher de Pékin.

L’Inde, puissance régionale, considérait que les Maldives, avec sa population d’environ 380.000 musulmans sunnites, entraient dans sa sphère d’influence mais s’est inquiétée de l’influence croissante de la Chine sous l’administration de l’ancien président Abdulla Yameen (2013-2018).

New Delhi a déjà connu des démêlés avec Malé, notamment sur le déploiement de soldats indiens pour contrecarrer une tentative de coup d’Etat de 1988.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.