Les Philippines accusent des navires chinois d’avoir endommagé des bateaux

Manille, 17 juin 2024 (AFP) – Le gouvernement philippin a accusé lundi des navires chinois d’avoir éperonné et endommagé des bateaux en mer de Chine méridionale contestée, lors d’une confrontation au large de l’atoll Second Thomas Shoal, où la marine philippine est stationnée.

« Les navires de la Marine de l’Armée populaire de libération, des gardes-côtes chinois et de la Milice maritime chinoise ont engagé des manoeuvres dangereuses, notamment des collisions et des remorquages », a indiqué la force opérationnelle de Manille pour la mer des Philippines occidentale dans un communiqué.

« Leurs actions ont mis en danger les vies de notre personnel et endommagé nos bateaux », a-t-elle ajouté.

Le communiqué ne précise pas quels navires ont été endommagés, ni l’étendue des dégâts.

Second Thomas Shoal a été le théâtre d’un nombre croissant de confrontations entre navires chinois et philippins au cours des derniers mois.

Ces incidents ont souvent eu lieu lors de missions de ravitaillement par les Philippines de leurs troupes stationnées sur le BRP Sierra Madre, un vaisseau militaire délibérément échoué sur l’atoll dans le but d’en faire un avant-poste et d’affirmer leurs prétentions de souveraineté face à la Chine.

L’atoll Second Thomas se situe à environ 200 km de l’île philippine de Palawan et à plus de 1.000 km de la grande île chinoise la plus proche, Hainan.

Les gardes-côtes chinois ont affirmé, tôt lundi, qu’un navire de ravitaillement philippin dans la zone avait « ignoré de nombreux avertissements solennels de la part de la Chine » et avoir « pris des mesures de contrôle » à son encontre « conformément à la loi ».

Le bateau « s’est approché du (…) navire chinois d’une manière non-professionnelle, entraînant une collision », a déclaré Pékin.

Le secrétaire à la Défense philippin, Gilberto Teodoro, a promis que l’armée philippine résisterait aux actions chinoises.

« Nous déploierons tous les efforts afin de remplir notre mandat de protéger notre intégrité territoriale, notre souveraineté et nos droits souverains », a-t-il assuré.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.