Les Philippines vont poursuivre les propriétaires d’un pétrolier responsable d’une pollution

Manille, 14 fév 2024 (AFP) – Le gouvernement philippin a annoncé mercredi qu’il porterait plainte contre les propriétaires d’un pétrolier qui a coulé au large de l’île de Mindoro il y a près d’un an, provoquant une importante marée noire.

Plus de la moitié de la cargaison de 800.000 litres du navire s’était déversée dans la mer sur des centaines de kilomètres au large de l’île de Mindoro (centre), célèbre pour abriter une vie marine parmi les plus diversifiées au monde.

Le ministère de la Justice a indiqué dans un communiqué qu’il porterait plainte contre les propriétaires et exploitants de la compagnie RDC Reield Marine Services qui possède le pétrolier, ainsi que contre plusieurs dirigeants et employés dont il n’a pas précisé les noms.

Selon les procureurs, la société avait falsifié les documents utilisés pour immatriculer le Princess Empress, notamment les documents relatifs à sa construction et à son permis de transport de marchandises.

Des régulateurs, dont 19 appartenant aux garde-côtes philippins, deux de la Maritime Industry Authority et un particulier, seront également inculpés, a ajouté le ministère de la Justice, sans les nommer.

« La négligence ne peut pas servir d’excuse pour détruire l’environnement et les moyens de subsistance des populations », a déclaré dans un communiqué le secrétaire à la Justice Crispin Remulla.

Les gardes-côtes, le régulateur maritime et une société de relations publiques représentant l’entreprise familiale n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de l’AFP.

Les accusations prévues ne couvrent pas directement les dommages environnementaux causés par le naufrage du 28 février 2023, qui a empêché des milliers de pêcheurs le long de la côte est de Mindoro d’exercer leur activité pendant des mois.

En vertu de la loi philippine, les agents publics reconnus coupables de falsification de documents officiels peuvent être condamnés à une peine de prison pouvant aller jusqu’à 12 ans. Les particuliers reconnus coupables du même crime risquent jusqu’à six ans de prison.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.