L’Iran justifie son intervention contre un pétrolier au large d’Oman

Téhéran, 6 juil 2023 (AFP) – L’Iran a affirmé jeudi que ses forces avaient tenté d’intercepter un pétrolier qu’il accuse d’être entré en collision avec un navire iranien dans le golfe d’Oman, où la marine américaine dit être intervenue à deux reprises contre des vaisseaux iraniens.

Un vaisseau de la marine iranienne a été déployé dans la nuit de mardi à mercredi à la demande d’un navire iranien ayant été heurté par le pétrolier Richmond Voyager, provoquant des dégâts matériels et blessant cinq de ses sept membres de son équipage, a indiqué l’agence officielle Irna en citant les services maritimes de la province d’Hormozgan (sud).

Le pétrolier battant pavillon des Bahamas « a ignoré les avertissements, a changé de trajectoire et est entré dans les eaux territoriales omanaises », a-t-elle ajouté, en indiquant que les autorités d’Oman avaient été prévenues.

Le communiqué iranien ne fait pas mention d’une intervention de la marine américaine qui, selon son commandement, a entraîné le départ du vaisseau iranien.

Le Commandement central des forces navales américaines (Navcent) a indiqué mercredi que l’USS McFaul avait répondu à un appel de détresse du Richmond Voyager, sur lequel les forces iraniennes avaient ouvert le feu à plusieurs reprises sans faire de victime.

Le Navcent a également annoncé s’être opposé mercredi à la saisie par l’Iran d’un autre pétrolier, le TRF Moss, battant pavillon des îles Marshall, dans les eaux internationales du golfe d’Oman. L’Iran n’a fait jeudi aucune allusion à ce navire.

Les incidents se sont multipliés dans les eaux du Golfe, zone maritime cruciale pour le transport mondial du pétrole, depuis qu’en 2018 les Etats-Unis se sont retirés de l’accord international destiné à limiter le programme nucléaire iranien, réimposant des sanctions à la République islamique visant notamment son secteur pétrolier.

L’armée iranienne avait saisi fin avril dans le golfe d’Oman un pétrolier battant pavillon des îles Marshall à destination des Etats-Unis, avant de saisir une semaine plus tard un pétrolier battant pavillon du Panama qui transitait dans le détroit d’Ormuz.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.