L’Islande reprend la chasse au rorqual commun

Hvalur 8 et Hvalur 9, deux navires de Hvalur, l’entreprise qui chasse ces cétacés, ont quitté le port de Reykjavik dimanche soir, selon les médias.

D’après le site internet marinetraffic.com, ils naviguaient à l’ouest de l’Islande lundi après-midi.

Aucun porte-parole de Hvalur n’était joignable lundi, jour férié en Islande.

En mai, l’entreprise avait indiqué bénéficier d’un quota de 154 rorquals commun pour cette année, plus 20% du quota de 2012.

Hvalur, qui avait tué 148 rorquals en 2010, n’en avait remonté aucun en 2011 et 2012 à cause de l’arrêt de son unique marché, le Japon, frappé par un tsunami et un accident nucléaire en mars 2011.

Le rorqual commun est le deuxième mammifère marin le plus grand, après la baleine bleue.

L’Islande chasse aussi une autre espèce, le petit rorqual (aussi appelé baleine de Minke), et en a déjà harponné sept cette année.

Depuis qu’elle a repris cette activité en 2006, l’Islande fait partie, avec la Norvège, des deux pays qui refusent un moratorium de la Commission baleinière internationale (CBI) sur la chasse à la baleine à des fins commerciales.

En 2011, le gouvernement américain s’était prononcé en faveur de sanctions commerciales contre l’Islande. Mais le président Barack Obama, habilité à en prendre, avait décidé de ne pas aller jusque là.

Le Japon pêche aussi des baleines, selon le gouvernement à des fins scientifiques. Toutefois la viande de ces baleines arrive sur les étals, et l’Australie a attaqué Tokyo devant la Cour internationale de Justice de La Haye.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.