MSC veut racheter une part minoritaire du port de Hambourg

Francfort (Allemagne), 13 sept 2023 (AFP) – L’armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC), géant du secteur, a déposé une offre de reprise de l’opérateur du port de la ville de Hambourg (HHLA), qui doit néanmoins conserver une majorité de contrôle à terme, a annoncé ce dernier mercredi.

Le groupe basé à Genève (Suisse) offre 16,75 euros par action, valorisant la cible environ 1,2 milliard d’euros.

L’action de HHLA, cotée à Francfort, bondissait mercredi de 45% à la suite de cette annonce, pour valoir 16,74 euros, s’approchant de très près du prix de l’offre.

Après réalisation de l’offre publique d’achat, la ville de Hambourg, qui détient aujourd’hui près de 70% du capital de HHLA, restera d’une courte tête majoritaire, à 50,1%, quand MSC détiendra 49,9% du capital, selon un accord.

Le directoire d’HHLA va « examiner » et évaluer » l’offre annoncée dans le meilleur intérêt de l’entreprise et tout en préservant les intérêts de toutes les parties prenantes », est-il indiqué dans un communiqué.

Hambourg est le premier port commercial d’Allemagne et le troisième en Europe derrière Rotterdam (Pays-Bas) et Anvers (Belgique).

Via cette prise de participation, MSC poursuit son expansion internationale, après avoir raflé en 2022 les activités logistiques en Afrique du groupe Bolloré pour 5,7 milliards d’euros.

« L’offre de reprise (de MSC) est un bon signal et montre l’attractivité du port de Hambourg en tant que futur site de la logistique et de l’économie maritime dans son ensemble », a réagi le coordinateur du gouvernement fédéral pour l’économie maritime, Dieter Janecek (Verts), auprès du quotidien allemand Handelsblatt.

L’Allemagne a autorisé en mai dernier l’investissement controversé du premier armateur chinois Cosco dans un terminal du port de Hambourg, pour une participation limitée à 24,9%.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.