Obama vendredi à l’arrivée des dépouilles des Américains tués en Libye

M. Obama se rendra à partir de 14H15 (18H15 GMT) à la base aérienne d’Andrews, à une dizaine de kilomètres de Washington, et assistera en compagnie de la secrétaire d’Etat Hillary Clinton à l’arrivée des dépouilles des Américains, dont l’ambassdeur Chris Stevens, tués mardi dans l’assaut du consulat de Benghazi en Libye. M. Obama et Mme Clinton prononceront de brefs discours, selon la même source.

Quatre Américains ont été tués mardi lors de l’attaque du consulat américain à Benghazi (est de la Libye), dont l’ambassadeur Chris Stevens. Au moins trois autres Américains ont également été blessés.

Deux des autres victimes sont d’anciens soldats d’élite de la marine, des Navy Seals, qui travaillaient dans le secteur de la sécurité, Tyrone S. Woods et Glen Doherty.

Le quatrième Américain tué était un ancien militaire de l’US Air Force, Sean Smith, officier en charge du service des communications au consulat.

Ils ont été tués mardi, jour anniversaire du 11 septembre, lors de l’assaut du consulat à la suite d’une manifestation de protestation contre un film qui dénigre l’islam mis en ligne sur internet par un producteur américain.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.