Plan de résilience: 150 millions d’euros pour absorber les charges sociales du secteur agricole

Paris, 17 juin 2022 (AFP) – Une enveloppe de 150 millions d’euros va être dédiée à la prise en charge des cotisations sociales des exploitations agricoles et de pêche, dans le cadre du plan de résilience visant à amortir l’inflation liée à la guerre en Ukraine, a annoncé vendredi le ministère de l’Agriculture.

« Le dispositif de prise en charge des cotisations sociales est destiné aux entreprises de l’agriculture, de la forêt, des travaux agricoles ou forestiers, de la pêche et de l’aquaculture » qui sont « les plus impactées par l’augmentation des coûts liés à la guerre en Ukraine, principalement sur les postes de dépenses suivants: carburant, engrais, gaz, électricité, alimentation animale et certains emballages », a précisé le ministère.

Ces entreprises doivent être affiliées à un régime de protection sociale agricole.

Si les coûts de production « constatés en 2022 » sont « égaux ou supérieurs de 50% à ceux supportés en 2021, une entreprise pourra demander la prise en charge de ses cotisations sociales, dans la limite de 30% des surcoûts constatés et d’un plafond de 3.800 euros pouvant être, dans certains cas exceptionnels, porté à 5.000 euros », a développé le ministère.

Outre ces 150 millions pour les charges sociales (PEC), 180 millions d’euros d’aide à l’alimentation animale destinés aux éleveurs et aux pisciculteurs des Outre-Mer, de la Corse et des « filières en intégration », comme des accouveurs par exemple, sont annoncés.

Une même entreprise pourra cumuler les deux dispositifs ci-dessus, sous conditions, et par exemple avoir des aides à la fois pour l’alimentation animale, le carburant et les engrais.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.