Procès Concordia: l’audience du 21 juillet probablement renvoyée à septembre

L’audience sera “probablement reportée au mois de septembre”, a déclaré le procureur du parquet de Grosseto, Francesco Verusio, dans un entretien à la radio publique Rai.

“J’imagine que tout de suite après, en octobre ou novembre, nous serons en mesure de clore cette enquête, et nous demanderons alors l’ouverture du procès pour le début de l’an prochain”, a-t-il ajouté.

Ce renvoi d’audience est d’autant plus probable que les quatre experts judiciaires nommés par le juge des enquêtes préliminaires (équivalent en Italie d’un juge d’instruction) ont eux-même demandé mardi au tribunal de Grosseto un délai supplémentaire pour remettre leurs conclusions.

L’audience du 21 juillet devrait donc se résumer à la notification officielle du renvoi et à l’annonce d’une nouvelle date aux parties au procès.

Trente-deux personnes avaient trouvé la mort dans la nuit du 12 au 13 janvier lors du naufrage du Concordia, qui transportait 4.229 personnes, dont 3.200 touristes de 60 nationalités, sur les côtes de l’île du Giglio (Toscane).

Le commandant du paquebot, Francesco Schettino, est poursuivi pour homicides multiples par imprudence, naufrage, abandon du navire et pour avoir omis de révéler aux autorités maritimes italiennes la gravité de l’accident.

Huit autres personnes sont poursuivies, dont le second de Schettino, quatre autre membres de l’équipage et trois membres du personnel à terre, dont Manfred Ursprunger, vice-président exécutif de Costa Crociere, propriétaire du Concordia, et Roberto Ferrarini, chef de l’unité de crise de la compagnie.

CARNIVAL CORPORATION

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE