Quatre Thaïlandais enlevés dans le sud du Nigeria

Le groupe de kidnappeurs a attaqué, depuis leur bateau, quatre Thaïlandais et deux Nigérians qui se rendaient vendredi à leur travail, dans une ferme piscicole d’Etat de la région de Buguma, gérée par la société israélienne Onida, dans l’Etat de Rivers, a précisé Emmanuel Chindah, commissaire à l’agriculture.

“Certains de ces voyous leur ont fait traverser l’eau”, a dit M. Chindah.

“Ils sont partis à toute vitesse et ont abandonné les deux Nigérians avant d’aller plus loin dans les canaux. Un Nigérian s’est noyé. Les quatre Thaïlandais sont toujours avec eux”, a-t-il ajouté.

M. Chindah a dit qu’il n’avait encore établi aucun contact avec les preneurs d’otages, mais qu’il semblait que ce soit un enlèvement avec demande de rançon, comme cela arrive régulièrement dans la région, riche en hydrocarbures.

La plupart des victimes d’enlèvements dans le sud du Nigeria sont libérées indemnes après le paiement d’une rançon, ce qui n’est pas le cas dans le Nord où des islamistes extrémistes ont tué nombre de leurs otages.