Sapmer: ventes freinées en 2013 par le marché du thon au Japon

Le chiffre d’affaires atteint 91,6 millions d’euros. En données comparables, il est en légère hausse, passant de 93,1 millions en 2012, à 94,4 millions en 2013, a indiqué le groupe dans un communiqué publié mercredi.

« L’exercice 2013 a été un exercice contrasté en particulier sur l’activité thonnière. La montée en puissance de notre activité valorisation a été ralentie par un marché japonais difficile avec des prix en baisse liés à la dévaluation du yen », justifie Yannick Lauri, directeur général, cité dans le communiqué.

Raison pour laquelle les ventes du pôle valorisation ont reculé à 17,7 millions contre 19,9 millions un an plus tôt.

L’activité pêcherie se maintient quasiment au même niveau (73,9 millions). Les ventes de langoustes reculent légèrement, celles de légines aussi, tandis que celles de thon brut progressent de 11% sur un an.

Pour 2014, le groupe ne donne aucune prévision chiffrée mais assure qu’il « maintiendra une bonne dynamique de développement avec des campagnes de pêche en ce début d’exercice qui se déroulent dans de bonnes conditions et un impact devises qui devrait être moindre ».

Sapmer pratique la pêche industrielle dans les eaux des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Le groupe associe à son activité pêcherie une activité de traitement et valorisation des produits halieutiques.

san/cb/mml

SAPMER

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.