Transdev pas présent vendredi au conseil de surveillance de la SNCM

« Nous avons été informés que Transdev ne participera pas au conseil de demain » vendredi, a indiqué le représentant CFE-CGC des officiers au conseil de surveillance (CS), Pierre Maupoint de Vandeul.

Interrogé par l’AFP, Transdev, coentreprise de transports de la Caisse des dépôts et de Véolia, et premier actionnaire de la SNCM avec 66%, a confirmé qu’elle ne serait pas présente, ce qui devrait poser des difficultés pour atteindre le quorum nécessaire aux décisions du conseil.

Transdev a également indiqué qu’elle avait demandé un report du CS, afin d’avoir un temps de reflexion, après le vote des 13 millions d’euros de trésorerie accordé à la SNCM mercredi.

Le conseil de vendredi devait notamment acter ce prêt, indispensable à la poursuite de l’activité immédiate de la SNCM.

Lors de ce CS devaient aussi être abordés différents points concernant la conciliation ouverte par le président du tribunal de commerce de Marseille pour favoriser le recouvrement de sommes dues à la compagnie notamment par la Collectivité territoriale de Corse.

L’avenir du Napoléon-Bonaparte devait également être évoqué. Ce ferry avait subi une avarie importante dans le port de Marseille lors d’une tempête en octobre 2012, et doit soit être réparé, soit partir à la casse, ce qui entraînerait l’indemnisation de la compagnie.

Enfin, les salariés actionnaires attendaient de connaître les développements du comité de pilotage de la SNCM, qui réunit le gouvernement et les actionnaires, mais dont les représentants des salariés actionnaires (9% du capital) sont exclus.

tlg/cho/eb

VEOLIA ENVIRONNEMENT

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.