Un fort séisme de magnitude 6,5 frappe les îles Salomon

L’hypocentre du tremblement de terre s’est situé à 22 km de profondeur, sous la côte méridionale de l’île de Guadalcanal, à 39 km au sud de la capitale de l’archipel, Honiara.

Un tsunami de grande ampleur consécutif au séisme « n’est toutefois pas attendu compte tenu des données actuellement disponibles », a précisé le Centre d’alerte américain au tsunami dans le Pacifique.

La direction du département des catastrophes naturelles aux Salomon n’était pas joignable dans l’immédiat mais, selon un sismologue australien », le risque de tsunami parait « peu vraisemblable ».

« C’est le type même d’événement qui se produit régulièrement dans la région sans pour autant provoquer de dommages », a déclaré à l’AFP Mark Leonard.

Les îles Salomon font partie du « Cercle de feu », une zone de grande activité tectonique autour du Pacifique, en proie à de fréquents tremblement de terre et éruptions volcaniques.

En 2007, un tsunami consécutif à un séisme de magnitude 8,1 avait fait au moins 52 morts et des milliers de sans-abris aux îles Salomon.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.