Un pétrolier russe touché par des drones ukrainiens (médias russes)

Moscou, 5 août 2023 (AFP) – Un pétrolier russe a été touché par des drones ukrainiens dans le détroit de Kertch, interrompant brièvement le trafic sur le pont stratégique reliant la Crimée à la Russie, ont indiqué samedi des médias russes, dans un contexte de tensions croissantes en mer Noire.

Le navire a été endommagé et deux remorqueurs sont arrivés sur les lieux, a indiqué l’agence de presse Tass, citant le Centre de secours en mer.

L’agence a précisé que le pétrole ne s’était pas échappé du bâtiment, qui comptait 11 personnes à bord.

Selon le Moscow Times, il s’agit du chimiquier SIG, qui fait l’objet de sanctions américaines pour avoir fourni du carburant aux forces russes venues en aide au régime de Bachar al-Assad pendant la guerre en Syrie.

Plusieurs membres de l’équipage ont été blessés par des éclats de verre lors de l’attaque, a assuré sur Telegram un fonctionnaire, nommé par la Russie dans la région de Zaporijjia (Ukraine), Vladimir Rogov.

Le trafic sur le pont reliant la péninsule de Crimée, annexée par Moscou, à la Russie a été suspendu pendant trois heures avant de reprendre tôt samedi matin, selon le centre d’information autoroutier.

Le pont de Kertch est le seul ouvrage de ce genre qui relie la péninsule à la Russie et sert notamment à acheminer du matériel aux militaires russes sur le front ukrainien.

Cette dernière attaque intervient au lendemain d’une frappe de drone ukrainien sur un navire de guerre russe dans une base de la mer Noire, à Novorossïisk. L’opération a été « réussie », a déclaré vendredi à l’AFP une source au sein des services de sécurité ukrainiens (SBU).

« L’objectif était de montrer que l’Ukraine pouvait attaquer n’importe quel navire de guerre russe dans cette zone », a ajouté cette source.

Il s’agit de la première attaque de ce genre contre Novorossïisk, un grand port pétrolier et terminus d’un oléoduc d’environ 1.500 km provenant des champs pétrolifères de l’ouest du Kazakhstan et des régions russes situées au nord de la mer Caspienne.

La majeure partie du pétrole kazakh destiné à l’exportation transite par ce biais.

Les attaques, tant russes qu’ukrainiennes, se sont multipliées dans la mer Noire depuis que Moscou s’est retiré le mois dernier d’un accord qui permettait à l’Ukraine d’exporter ses céréales.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.