Un sous-marin nazi peut-être identifié au fond d’un fleuve canadien

Des images de ce qui semble être un sous-marin allemand reposant par 18 mètres de fond dans le fleuve Churchill, dans le Labrador (est du Canada), avaient été prises avec un sonar en 2010 alors que les autorités recherchaient des noyés.

Après avoir revu récemment ces images, des chercheurs assurent qu’ils peuvent reconnaître le pont du sous-marin, et des câbles typiques de ce genre de submersible, ainsi que le support d’une mitrailleuse.

« Nous cherchions quelque chose de totalement différent, pas un sous-marin, pas un U-boat –personne ne pouvait croire que c’était possible », a déclaré Brian Corbin à la chaîne publique CBC.

« Nous sommes quasiment certains qu’il s’agit de cela », a-t-il ajouté, soulignant avoir comparé cette épave avec d’autres.

Les sous-marins allemands croisaient le long des côtes canadiennes pendant la Seconde Guerre mondiale, où ils ont coulé plusieurs navires, entre Terre-Neuve et l’île du Cap-Breton ou dans le Saint-Laurent.

Le gouvernement allemand a évoqué auprès de la presse canadienne le chiffre d’une dizaine de sous-marins toujours manquants. Mais un responsable de l’ambassade allemande à Ottawa a souligné que si elle était avérée, la découverte d’un tel sous-marin à plus de 100 km de l’océan serait « sensationnelle et inhabituelle ».

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.