La FREMM DA Lorraine effectue ses premiers essais à la mer

La FREMM DA Lorraine
PSM Lorraine @NavalGroup

Naval Group a commencé le 22 février dernier les premiers essais en mer de la FREMM DA Lorraine, une étape importante avant sa livraison à l’occasion de laquelle le batiment est ainsi testée pendant plusieurs jours en conditions réelles au large des côtes bretonnes.

Commandée par l’Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement (OCCAR) au profit de la Direction générale de l’armement (DGA) et de la Marine nationale, la FREMM DA Lorraine est la huitième et dernière frégate multi-missions destinée à la Marine nationale. C’est aussi la deuxième FREMM à capacité de défense aérienne renforcée (FREMM DA).

Deux cent cinquante personnes se sont mobilisées pour préparer cette première sortie à la mer. Cette phase permettra de tester notamment les performances de la propulsion et du système de navigation du navire. Plusieurs campagnes d’essais se dérouleront ensuite en vue notamment de tester tous les systèmes. La FREMM DA Lorraine sera livrée en fin d’année.

Pour Didier Trehin, responsable Naval Group embarqué à bord  : « Cette première campagne d’essais représente un moment très fort, d’autant plus qu’il s’agit de la dernière frégate de la série des FREMM. C’est la première fois que le bateau prend la mer. Ce jalon symbolise également trois ans de travail préalable avec nos équipes et nos partenaires. Grâce à des échanges depuis le début de ce programme en 2005, la FREMM DA Lorraine embarque à son bord les technologies les plus récentes et performantes ».

Après sa mise à flot en novembre 2020, la première sortie à la mer de la FREMM DA Lorraine se tient à la date prévue et conforme aux engagements contractuels de l’entreprise de livrer le navire en 2022. Toutes les équipes de Naval Group et de ses partenaires se sont mobilisées pour tenir les délais de ce jalon malgré la crise sanitaire. 

Le programme FREMM se déroule selon le planning établi par la dernière Loi de Programmation Militaire (LPM). Sept FREMM ont déjà été livrées à la Marine nationale entre 2012 et 2021.Aquitaine en 2012, Provence en 2015, Languedoc en 2016, Auvergne en avril 2017, Bretagne en juillet 2018, Normandie en juillet 2019 et Alsace en avril 2021. À l’international, le Maroc a réceptionné la Mohammed VI en 2014 et l’Égypte la Tahya Misr en 2015.

Une FREMM qui bénéficie du retour d’expérience du programme dès le début de sa construction

Avec 3.500 heures de mer par an, le niveau de disponibilité à la mer des FREMM est inégalé et constitue une importante somme d’informations. Les échanges permanents entre les marins, la DGA, l’OCCAR ainsi que les équipes de construction neuve et de maintien en conditions opérationnelles permettent à Naval Group de proposer des technologies adaptées à l’évolution des besoins opérationnels de ses clients.

Grâce à ces retours d’expérience, la FREMM DA Lorraine bénéficie du déploiement de nouvelles fonctions : capacités cyber renforcées, déploiement de la Liaison 22  (liaison entre unités militaires de l’OTAN), mâture à largeur réduite, remplacement de la conduite de tir artillerie optronique par une conduite de tir radar/optronique, ou encore l’intégration d’une tabletactique.

Une FREMM polyvalente 

Les frégates multi-missions, conçues et construites par Naval Group sont des navires polyvalents, furtifs et largement automatisés capables de répondre à tous types de menaces aériennes, marines, sous-marines ou terrestres. L’excellence opérationnelle des FREMM est reconnue dans le monde entier, notamment par la marine américaine dont la 6ème flotte a décerné deux années de suite le Hook’em Award à quatre FREMM pour leur excellence dans la lutte anti-sous-marine.

Une frégate multi-missions représente quatre millions d’heures de travail dont environ la moitié bénéficie à la chaîne de sous-traitance et aux acteurs locaux. La conception, la construction et la maintenance des FREMM mobilisent deux cent cinquante compétences dont certaines sont sispécifiques qu’elles nécessitent une acquisition pouvant aller jusqu’à onze années (charpentier- tôlier, formeur-dresseur, soudeur coque, tuyauteur, etc.).

La frégate sera basée à Toulon aux côtés de la FREMM DA Alsace pour assurer notamment la défense aérienne des unités majeures : porte-avions Charles de Gaulle, ou encore porte- hélicoptères amphibie (PHA), dans le cadre d’un groupe aéronaval ou amphibie. Les FREMM à capacité aérienne renforcée Alsace et Lorraine sont ainsi en mesure d’assurer les mêmes missions de lutte anti-sous-marine que les autres FREMM de la série, en plus de leur capacité aérienne renforcée.

Les FREMM DA mettent également en œuvre les systèmes d’armes et d’équipements les plus performants tels que : le radar multifonction Herakles fourni par Thales, les missiles Aster 15 et 30 et Exocet MM 40 ou encore les torpilles MU 90 et trois consoles supplémentaires du Combat Management System Setis® dans le « central opérations ». Comme les autres FREMM, la Lorraine embarquera l’hélicoptère NH90 (Caïman Marine) dont l’emploi est soutenu par lesystème SAMAHE® fourni par Naval Group.

Caractéristiques techniques 

  • Longueur hors tout : 142 mètres

  • Largeur : 20 mètres

  • Déplacement : 6 000 tonnes

  • Vitesse maximale : 27 nœuds

  • Mise en œuvre : 118 personnes (+ 14 personnes pour le détachement hélicoptère)

  • Capacité de logement : 165 personnes

  • Autonomie : 6 000 nautiques à 15 nœuds

    Les FREMM à capacité de défense aérienne renforcée (FREMM DA) sont capables de déployer :

  • 8 missiles anti-navires Exocet MM40 Block 3

  • 32 missiles Aster dans les systèmes de lancement vertical Sylver®

  • 1 canon principal 76 mm

  • 4 mitrailleuses 12,7 mm

  • 19 torpilles MU90

  • 1 hélicoptère de combat Caïman Marine

  • 2 canons télé-opérés Narwhal 20 mm

La FREMM DA Lorraine
PSM Lorraine @NavalGroup

Source : Naval Group

Lire d’autres articles sur la Géopolitique & Défense.