Un nouveau missile pour le SNLE “Le Vigilant”

Ce missile est plus puissant. Sa portée est supérieure à celle du M41 qui équipait jusqu’à maintenant le SNLE. Le M51 peut atteindre une cible à plus de 9.000 km. Cette opération de maintenance majeure et d’adaptation au missile M51 est menée par DCNS sous la maîtrise d’ouvrage conjointe de la DGA (Direction générale de l’armement) et de DSSF (Direction du Service de soutien de la flotte).

Pendant qu’il était à Brest, le SNLE a subi un carénage, et des modifications portant sur les système d’armes et de communication, et l’adaption des soutes pour recevoir les missiles intercontinentaux M 51.
A L’Ile Longue, le chantier va se poursuivre. Le coeur de la chaufferie nucléaire, retiré pendant les travaux, sera réinstallé, avant la mise en place des 16 nouveaux missiles.

“Le Vigilant”, mis en service en novembre 2004, est le premier d’une série de trois sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) à bénéficier de cette opération. “Le Triomphant” puis “Le Téméraire” suivront dans les prochaines années, jusqu’en 2018.
Le SNLE reprendra du service dans la Force océanique stratégique en juin 2013.

LE FIL INFO DE M&O