Chronique navale du 16 juillet

16 juillet 1964 : Entrée en service du croiseur porte-hélicoptères JEANNE D’ARC (R97)

Il fut construit par l’arsenal de Brest de 1959 à 1964. Mis à flot sous le nom provisoire de La Résolue, il reçut le nom de Jeanne d’Arc le au désarmement de son prédécesseur, le croiseur école Jeanne d’Arc. La Jeanne d’Arc est rentrée de son ultime mission le et a été retirée du service le . La dernière cérémonie des couleurs a quant à elle eu lieu le . Le bâtiment est déconstruit à partir d’. Il n’est pas remplacé.

La Jeanne d’arc était destinée :

  • en temps de paix, à servir de bâtiment-école au profit du groupe école d’application des officiers de Marine (GEAOM), tout en possédant un groupe aérien de 2 hélicoptères Puma et 2 hélicoptères Gazelle de l’Aviation légère de l’armée de terre (ALAT), et de 2 hélicoptères Alouette III de l’escadrille 22S de l’Aviation navale ;
  • en temps de guerre, à mener des missions de combat, soit dans le domaine de la lutte anti-sous-marine en embarquant 8 hélicoptères WG 13 Lynx, soit dans le cadre d’une mission d’action extérieure en mettant en œuvre des hélicoptères Puma ou Gazelle de l’Aviation légère de l’armée de terre (ALAT), et en transportant des troupes de débarquement.

Elle ne sera pas remplacée par un autre bâtiment-école. Les officiers élèves de l’école navale effectueront à la place un stage de formation à la mer de 6 mois, appelé « mission Jeanne d’Arc » à bord d’un porte-hélicoptères amphibie (PHA) et sa conserve (actuellement une frégate classe La Fayette).

Crédit photo en-tête : DR.

Marine & Oceans
Marine & Oceans
La revue trimestrielle MARINE & OCÉANS est éditée par la "Société Nouvelle des Éditions Marine et Océans". Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public aux principaux enjeux géopolitiques, économiques et environnementaux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d’un milieu fragile.   Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu'aux échanges. Les ressources qu'ils recèlent sont à l'origine de nouvelles ambitions et, peut-être demain, de nouvelles confrontations.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.