La Marine nationale célèbre la victoire de Chesapeake 

Bataille de la baie de Chesapeake, septembre 1781
Bataille de la baie de Chesapeake, septembre 1781

Ce lundi 5 septembre 2022, la Marine nationale a célébré la victoire de Chesapeake (1781). Pour la première fois, cette bataille décisive de la guerre d’indépendance américaine a été commémorée dans l’ensemble des unités et états-majors de la Marine, à terre comme en mer. Attachée à son histoire, la Marine nationale a ainsi choisi le 5 septembre comme incarnation de son identité de « Marine de combat ».

Bataille de référence, succès tactique ayant conduit à une victoire stratégique, Chesapeake rappelle le rôle décisif du combat naval dans un conflit d’ampleur. Elle incarne une marine victorieuse, grâce à la préparation de ses équipages, à leur combativité et aux qualités tactiques et de commandement de ses officiers.

La bataille de Chesapeake a eu lieu le 5 septembre 1781 à l’ouvert de la baie éponyme, en Virginie alors l’une des treize colonies anglaises d’Amérique du Nord. Elle oppose l’escadre française de l’amiral François de Grasse à celle de l’amiral britannique Thomas Graves. La France est alors engagée aux côtés des insurgés américains depuis trois ans.

L’amiral de Grasse a traversé l’Atlantique pour débarquer dans la baie de la Chesapeake d’importants renforts destinés à la prise de Yorktown tenue par les Britanniques. Le 5 septembre 1781, une frégate en surveillance annonce l’arrivée de la flotte de l’amiral Graves alors que les manœuvres amphibies sont en cours. L’escadre française appareille immédiatement. Les deux flottes qui se valent même si l’escadre ennemie est plus homogène, engagent le combat pendant plusieurs heures jusqu’à la retraite de la flotte anglaise, avec six vaisseaux endommagés et plusieurs centaines de blessés. En permettant l’apport de l’artillerie et des troupes nécessaires au combat terrestre, cette victoire navale a participé de manière décisive à la chute de Yorktown, le 19 octobre, qui sera déterminante pour la victoire finale des insurgés et la proclamation de l’indépendance des États-Unis en 1783.

 Dans un contexte marqué par le retour de la conflictualité en mer, la Marine a tenu à commémorer cette bataille majeure de son histoire et à rappeler l’actualité des facteurs ayant permis la victoire : événement tactique ayant induit une bascule stratégique, innovation tactique, importance de l’entraînement, prise de décision rapide dans l’incertitude, courage physique, conditions dégradées… 

Des cérémonies et des activités collectives ont ainsi été organisées dans l’ensemble des unités de la Marine afin de célébrer l’identité « Marine de combat ». 

Près de deux siècles après cette bataille, le chef d’état-major de la Marine souhaite que cette première commémoration et celles qui suivront soient une source d’inspiration forte pour chaque marin.

Source : Ministère des armées

Lire d’autres articles.