La Voix des océans

HISTOIRE & PATRIMOINE - Page 10

HSTOIRE : Chronique navale du 20 juin

20 juin 1631 : sac de Baltimore, par les pirates barbaresques. Le plus important que les pirates barbaresques aient jamais commis dans les iles Britanniques, cet attentat a été orchestré par le capitaine renégat néerlandais Jan Janszoon (cf illustration ci-dessus), appelé après sa conversion à l'islam Mourad Raïs le Jeune, qui se fit conduire au village par le capitaine d’un bateau de pêche capturé au cours de l’expédition, un catholique du nom de Hackett, en échange de sa liberté. Interrogé pour obtenir des informations sur des cibles potentiellement fructueuses, Hackett aurait désigné le village de Baltimore comme une proie de choix, en raison des griefs nourris par les catholiques irlandais contre les habitants protestants de ce village. Hackett, qui sera, par la suite, arrêté et pendu du haut de la falaise hors du village, est considéré comme un patriote par l’Histoire irlandaise, tandis que l’Histoire anglaise fait de lui un traitre. En 1627, Jan Janszoon avait déjà effectué un raid particulièrement audacieux sur Reykjavik, cette expédition lui permettant...

HISTOIRE : Chronique navale du 19 juin

19 juin 1864 : combat naval américain à Cherbourg. Durant la guerre de Sécession, le CSS Alabama (sudiste) fait escale dans le port de Cherbourg pour des réparations. Depuis sa sortie des chantiers de Liverpool, il chasse les navires nordistes et en deux ans en a coulé 68. Cette guerre de course est livrée par les Confédérés à titre de représailles puisque leurs ports subissent un blocus draconien de la part des Nordistes. Insaisissable et craint, l’Alabama a créé une psychose dans la marine unioniste, aussi lorsque le consul américain en France apprend l’escale normande, il rend compte immédiatement. Le USS Kearsarge, dépêché en urgence se poste à la sortie du port. Averti par voie de presse, l’Alabama relève le défi et sort l’affronter. Il est envoyé par le fond devant un public assez nombreux venu assister au combat. En novembre 1984, le chasseur de mines Circé de la Marine nationale découvrit une épave par environ soixante mètres de fond au large de Cherbourg. Le navire se situait à un peu moins de 10 km au nord de l'entrée ouest...

HISTOIRE : Chronique navale du 18 juin

18 juin 1694 : bataille de Camaret (Bretagne). Informé qu’un débarquement anglo-hollandais se prépare dans la région de Brest, Louis XIV envoi le lieutenant-général Vauban organiser les préparatifs de défense. Les Anglais ont choisi de débarquer plusieurs milliers d’hommes à Camaret, profitant de l’absence de la flotte et pensant l’opération aisée. Vauban a si bien préparé et organisé les défenses de la côte que le débarquement est un fiasco. Quasiment aucun anglais ne parvient à prendre pied à Camaret pris sous le feu des batteries côtières, des compagnies de gardes de la Marine et des milices garde-côtes du capitaine Le Gentil de Quélern.

HISTOIRE : Chronique navale du 16 juin

16 juin 1941 - Campagne de Syrie : Le destroyer de la France (de Vichy), Chevalier-Paul, est coulé près de la Syrie par les torpilles des avions Swordfish de la Royal Air Force, basés à Chypre.  Deux avions français endommagent deux destroyers britanniques.

HISTOIRE – Chronique navale du 16 juin

16 juin 1940 : Le sous-marin britannique HMS Grampus est coulé en Méditerranée, au large d'Augusta en Italie, par le torpilleur italien Circe, accompagné des Calliope, Clio et Polluce. Certaines sources donnent la date du 24 juin 1940 pour cette action Le HMS Grampus a été construit à l’arsenal de Chatham Dockyard et lancé le 25 février 1936. Il a servi durant la Seconde Guerre mondiale au large de la Chine, avant de passer en mer Méditerranée. --- Peinture de Michel Guyot

Histoire : Chronique navale du 15 juin

15 juin 2008 : Mort de Lucien Laubier, biologiste, océanographe et universitaire français. Professeur émérite à l'université de la Méditerranée à Marseille et directeur de l'Institut océanographique de Paris de 2001 à 2006, il a été membre du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie où il a notamment coanimé, au cours de ses deux mandats, la Commission Europe entre 1992 et 1996. Durant sa carrière il effectua de nombreuses campagnes à bord de différents navires océanographiques français et étrangers ainsi que des plongées profondes à bord du bathyscaphe Archimède et des sous-marins habités Cyana et Nautile. Son œuvre scientifique a porté en particulier sur la taxinomie des annélides polychètes. Il a été le descripteur de nombreuses espèces, nouvelles pour la science. Il est l'auteur de plus de 350 articles scientifiques et de plusieurs livres, dont le dernier Ténèbres océanes parut en 2008. Il était l’un des spécialistes mondiaux de l’étude des environnements hydrothermaux. https://youtu.be/zbXCG0jyp8M

HISTOIRE : Chronique navale du 14 juin

14 juin 1940 : Opération Vado de la Marine nationale française visant à bombarder les ports italiens de Gênes et de Savone La flotte française commandée par l'amiral Duplat appareille du port de Toulon dans la nuit du 13 au 14 juin 1940. À 4 h 30 du matin, les navires commencent à pilonner les ports italiens, sans réponse de leur part au début de l'engagement. Durant l'opération, seul l’Albatros, un contre-torpilleur, est touché par l'obus d'une batterie côtière italienne, 12 marins sont tués. L’Algérie et l’Aigle (contre-torpilleur) sont également pris à partie par des vedettes lance-torpilles (appartenant à la 13e flottille) et par des batteries italiennes. Aux environs de midi, les navires français rentrent finalement au port de Toulon. L'escadre française provoqua des dégâts mineurs aux ports italiens, mais cette opération souligne surtout la faiblesse de la défense des côtes italiennes. En février 1941, la ville de Gênes sera à nouveau bombardée (l'opération Grog) par la Force H de la Royal Navy britannique, qui sera un véritable succès. Jacques-Yves Cousteau était alors officier canonnier à bord du Dupleix. Ordre de bataille côté français : 4...

LA VOIX DES OCÉANS

Partenaire M&O : Gaztransport & Technigaz (GTT)