La Fédération des industries nautiques (FIN), BRP, Kawasaki et Yamaha lancent une campagne sur la pratique responsable des véhicules nautiques à moteur

Les véhicules nautiques à moteur regroupent l’ensemble des motomarines, scooters des mers et jet skis. Les trois leaders du marché, BRP (Seadoo), Kawasaki et Yamaha se mobilisent aux côtés de la FIN dont ils sont adhérents, afin de mener une campagne de sensibilisation sur la pratique responsable et en toute sécurité des véhicules nautiques à moteurs (VNM), un sujet prioritaire pour ces professionnels.
Plusieurs partenaires ont souhaité s’associer à cette opération, au premier rang desquels le Secrétariat d’Etat chargé de la mer et de la biodiversité, suivi par la Fédération Française Motonautique (FFM) et le Syndicat National des Professionnels des Activités Nautiques (SNPAN).
 
Un code de bonne conduite
 
Rédigé par l’ensemble des acteurs et largement diffusé au lancement de la saison estivale 2024, ce code de bonne conduite met l’accent sur la réglementation en vigueur ; le respect de l’environnement ; l’attention portée aux autres usagers de la mer et du littoral ; la navigation responsable ; le respect des autres au port et sur les cales de mise à l’eau ; le matériel de sécurité.
 
Des vidéos d’illustration
 
En complément du code de bonne conduite en VNM, 4 vidéos ont été réalisées pour illustrer en situation l’application de ces règles et recommandations et permettre ainsi à l’ensemble des pratiquants de devenir des plaisanciers responsables.
 
Ces vidéos seront diffusées tout l’été sur les réseaux sociaux et YouTube, ainsi que sur les supports de communication de la FIN mais aussi des marques, des concessionnaires et des loueurs. Elles sont également mises gratuitement à disposition de tout acteur qui souhaiterait relayer l’opération ou utiliser ces vidéos pour son usage propre dans le cadre de son activité (bateaux écoles, ports de plaisance, associations …).
 
La FIN impliquée aux côtés de l’Etat
 
Parallèlement à cette campagne de communication, la FIN et ses 3 adhérents BRP, Kawasaki et Yamaha, travaillent avec la Direction Générale des Affaires Maritimes, de la pêche et de l’aquaculture (DGAMPA) pour faire évoluer la réglementation (Division 240) vers plus de sécurité : port obligatoire d’une combinaison néoprène pour les pilotes et passagers, présence à bord d’un 2ème coupe-circuit, actualisation du matériel de sécurité etc.
Ces actions sont l’aboutissement de la forte mobilisation engagée depuis un an par l’ensemble des acteurs publics et privés pour permettre à ce sport ludique et accessible de se développer en harmonie avec son environnement.
 
Pour en savoir +
Crédit Photo : Victor Larracuente
Marine & Oceans
Marine & Oceans
La revue trimestrielle MARINE & OCÉANS est éditée par la "Société Nouvelle des Éditions Marine et Océans". Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public aux principaux enjeux géopolitiques, économiques et environnementaux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d’un milieu fragile.   Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu'aux échanges. Les ressources qu'ils recèlent sont à l'origine de nouvelles ambitions et, peut-être demain, de nouvelles confrontations.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.