42 migrants secourus par la marine US recueillis par les gardes-côtes italiens

Les 42 migrants sont les rescapés d’un naufrage dans lequel 12 autres personnes ont perdu la vie.

Sur le navire des gardes-côtes italiens, le Diciotti, se trouvaient déjà quelque 500 migrants secourus dans le semaine au cours d’opérations de sauvetage au large des côtes libyennes. Il devrait rester quelques heures dans les eaux internationales avant de connaître son port de destination.

Le vaisseau américain USNS Trenton, qui fait partie du dispositif de l’ONU, avait demandé assistance mardi au navire d’une ONG allemande, le Sea-Watch 3, “faisant état de 40 survivants à son bord ainsi que 12 corps en cours de récupération”, selon Sea-Watch.

L’ONG avait finalement renoncé à prendre les migrants à son bord, le centre de coordination des secours des gardes-côtes n’ayant pas donné l’autorisation de les transporter dans un port italien.

La marine américaine avait confirmé que lors de l’opération de sauvetage, au moins douze corps avaient été repérés mais finalement abandonnés en mer, l’équipage ayant donné “la priorité au sauvetage de ceux qui en avaient un besoin immédiat”, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Le refus de l’Italie, le 10 juin, d’accueillir l’Aquarius, un navire humanitaire avec plus de six cents migrants à son bord, a plongé l’Europe dans une nouvelle crise politique sur la question migratoire.

Le bateau s’est retrouvé sans destination, avant que l’Espagne ne propose de l’accueillir dans le port de Valence. Une partie des passagers a été transférée à bord de deux navires italiens, avant que les trois bateaux ne fassent route vers l’Espagne où ils sont arrivés ce dimanche après une semaine de mer.