Indonésie: l’Australie repousse des migrants vers une île isolée (police)

Jakarta, 10 juil 2024 (AFP) – L’Australie a renvoyé une quarantaine de migrants illégaux vers une île d’Indonésie après avoir intercepté leur navire en mer, et ce quelques semaines après une autre opération similaire, a indiqué mercredi la police indonésienne.

Selon le chef de la police de l’île indonésienne de Rote, située à 500 km des côtes australiennes, les migrants sont arrivés le mois dernier sur l’île à bord de deux bateaux dans lesquels ils avaient été contraints d’embarquer après l’interception de leur embarcation par un navire australien.

« Après vérification, nous avons trouvé un bateau (…) en aluminium, sans nom et sans pavillon », a-t-il déclaré, précisant que ce bateau transportait 22 personnes.

Plus tard le même jour, la police a découvert un second navire similaire transportant 22 autres hommes qui s’était échoué dans une autre partie de l’île.

Les passagers se sont présentés comme étant des ressortissants du Bangladesh et huit autres des Rohingyas originaires de Birmanie, a indiqué le chef de la police, précisant que tous avaient été placés en garde à vue.

Les migrants ont raconté avoir passé trois jours en mer avant d’être interceptés par un navire australien.

Ils ont également déclaré avoir été détenus pendant 18 jours avant d’être placés à bord de deux bateaux et invités à se diriger vers l’île de Rote, a-t-il ajouté.

Leur témoignage n’a pu être vérifié de façon indépendante.

Contacté par l’AFP, un porte-parole de la Police australienne des frontières (ABF) a indiqué que l’ABF « ne confirme ni ne commente les questions opérationnelles ».

En juin, les autorités indonésiennes de l’immigration avaient indiqué dans un communiqué avoir interpellé 28 étrangers bloqués sur une plage du sud de la grande île de Java. Ils affirmaient avoir été renvoyés en mer après avoir été interceptés par les autorités australiennes.

Dans le cadre d’une politique de grande fermeté introduite il y a plus de dix ans, l’Australie a renvoyé des milliers de migrants tentant d’atteindre le pays par bateau vers des centres de rétention sur l’île de Manus en Papouasie-Nouvelle-Guinée et à Nauru, petit Etat insulaire isolé du Pacifique.

Les gouvernements australiens successifs ont promis qu’aucun demandeur d’asile arrivant par bateau ne serait jamais autorisé à s’installer définitivement dans le pays.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.