Italie: accord entre Rome et le groupe finlandais Wärtsilä pour sauver des emplois

Milan, 30 nov 2022 (AFP) – Le gouvernement italien a annoncé mercredi avoir conclu un accord avec le groupe industriel finlandais Wärtsilä pour “garantir les activités de production” de son site à Trieste dans le nord-est du pays et “éviter des licenciements”.

La production de l’usine sera maintenue “au moins jusqu’au 30 septembre” 2023, ont convenu le gouvernement, la direction de Wärtsilä Italia et les représentants syndicaux, selon le ministère des Entreprises dans un communiqué.

Le groupe nordique, spécialisé dans les moteurs de navires et les centrales électriques, avait annoncé en juillet une restructuration de ses activités en Italie.

L’arrêt prévu de la production sur le site de Trieste, où Wärtsilä produit des moteurs de bateau, devait se traduire par la suppression de 450 postes, avait alors précisé le groupe.

Selon ce plan, la production aurait dû être transférée à Vaasa, en Finlande, mais Wärtsilä comptait rester présent à Trieste pour ses autres activités (recherche et développement, ventes, achats, services…).

Wärtsilä compte environ 1.300 employés en Italie, dont 1.100 à Trieste, conséquence du rachat de l’italien GMT à la fin des années 1990.

Selon le gouvernement italien, Wärtsilä a accepté de “présenter d’ici janvier 2023 un plan triennal pour les activités” de ses autres sites italiens “en s’engageant à maintenir l’emploi des salariés actuels”.

bh/cmk/pta

WÄRTSILÄ

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE