La dernière centrale à charbon d’Outre-mer va être convertie à la biomasse d’ici 2025

Paris, 3 juil 2024 (AFP) – La dernière centrale à charbon d’Outre-mer située en Guadeloupe va être convertie au 100% biomasse d’ici à 2025, a annoncé mercredi Albioma, producteur d’énergie renouvelable.

La centrale du Moule va ainsi réduire de 87% ses émissions de gaz à effet de serre « par rapport à son fonctionnement actuel », indique Albioma dans un communiqué.

Une unité sur les trois que compte la centrale avait déjà été convertie au 100% biomasse en 2020. « Les travaux de conversion de l’unité ALM2 débutent dès à présent pour que la centrale fonctionne 100% à la biomasse en 2025 », explique l’entreprise.

Elle utilisera « les gisements locaux de biomasse disponibles » comme le bois forestier, le bois d’élagage ou la bagasse (résidu de tiges de canne à sucre), complété par des granulés de bois importés principalement du Canada.

La troisième unité « ne fonctionnera qu’à la bagasse durant les campagnes sucrières et sera mise +sous cocon+ le reste du temps ».

Albioma a également annoncé la « prolongation du contrat de vente d’électricité d’Albioma Le Moule jusqu’en 2047 ». « À terme, la conversion fera passer la part renouvelable du bouquet énergétique de la Guadeloupe de 35% à 45% », assure l’entreprise.

Cette centrale produit environ 30% de l’électricité de l’île et est « adossée à la sucrerie de Gardel ».

« Le Moule était la dernière centrale d’Outre-mer fonctionnant encore au charbon; sa conversion marque ainsi la fin du charbon dans les territoires ultramarins français », s’est réjoui le président d’Albioma, Frédéric Moyne. D’après lui, les énergies renouvelables seront en mesure de couvrir 100% du mix électrique des territoires d’Outre-mer d’ici 2030.

agu/ys/LyS

ALBIOMA

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.