La Russie dit avoir repoussé une attaque de drones navals contre la base de Novorossiïsk

Moscou, 3 juil 2024 (AFP) – La Russie a dit mercredi avoir repoussé dans la nuit une attaque de drones navals ukrainiens contre Novorossiïsk, port abritant une partie de la flotte russe de la mer Noire et situé à des centaines de kilomètres des côtes sous contrôle ukrainien.

« Deux navires sans équipage voyageant en direction de Novorossiïsk ont été détruits en mer Noire », a indiqué le ministère russe de la Défense.

Il a diffusé des images de cette bataille navale nocturne au large de cette ville portuaire, des balles et explosions illuminant la nuit. Le ministère, comme à son habitude, n’a pas évoqué d’éventuels dégâts.

L’Ukraine, qui ne dispose pourtant pas d’une véritable marine, est parvenue peu à peu depuis l’invasion russe de février 2022 à repousser la flotte de la mer Noire à bonne distance en frappant à ses multiples reprises ses navires et son QG avec des missiles, des drones navals ou encore des drones aériens.

Kiev a aussi attaqué le pont stratégique reliant le territoire russe à la Crimée ukrainienne annexée.

Les navires de guerre russes ont peu à peu reculé en 2022 et 2023 pour se mettre à l’abri, permettant à l’Ukraine de rouvrir des voies maritimes pour ses exportations de produits agricoles.

L’attaque de drones navals nocturnes de la nuit de mardi à mercredi montre cependant que Kiev à la capacité d’envoyer ces appareils de surface jusqu’aux côtes russes, ceux-ci étant difficilement repérables au ras des flots.

L’offensive a eu lieu à des centaines de kilomètres des zones sous contrôle ukrainien, et ces appareils ont donc dû traverser des secteurs de la mer Noire où la Russie est censée avoir la suprématie russe. Ils ont notamment dû contourner la péninsule de Crimée, territoire ukrainien annexé par la Russie en 2014, dont la ville de Sébastopol est le siège historique de la flotte russe.

Selon des images satellitaires analysées par des experts et des médias, les succès en mer des Ukrainiens ont forcé la Russie à déménager une large partie de sa flotte de la mer Noire de Sébastopol vers Novorossiïsk.

Le Kremlin n’a quant à lui pas souhaité commenter l’attaque ukrainienne, selon les agences russes, se bornant à dire que le président russe Vladimir Poutine, actuellement en déplacement au Kazakhstan, était informé.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.