Les Etats-Unis abattent des drones Houthis, demandent la libération d’humanitaires au Yémen

Washington, 21 juin 2024 (AFP) – L’armée américaine a annoncé jeudi soir avoir « détruit » quatre embarcations sans pilote et deux drones des Houthis, et Washington a appelé ces rebelles yéménites à libérer des travailleurs humanitaires arrêtés au début du mois.

Dans un communiqué, le Commandement de l’armée américaine pour le Moyen-Orient (Centcom) a indiqué avoir détruit ces embarcations et drones des Houthis en mer Rouge dans des opérations qui n’ont fait « aucun blessé » de leur côté.

La veille, le Centcom avait indiqué avoir frappé au Yémen deux sites houthis, dont un centre de commandement, après une série d’attaques de ces rebelles yéménites contre des navires circulant en mer Rouge et dans le golfe d’Aden.

Le M/V Tutor, un navire grec battant pavillon libérien, avait été frappé le 12 juin par un drone maritime et un missile des Houthis avant de couler en mer Rouge. Et un autre cargo touché par des missiles tirés par les rebelles, le M/V Verbena, a été abandonné dans le golfe d’Aden par son équipage.

« Les États-Unis condamnent les dernières attaques imprudentes et sans discernement des Houthis contre des navires civils, incluant les attaques délibérées contre le M/V Tutor, qui a coulé plus tôt cette semaine, et le M/V Verbena, qui est abandonné et à la dérive en mer Rouge (…) », a commenté le porte-parole de la diplomatie américaine Matthew Miller.

Les attaques en mer Rouge et dans le golfe d’Aden, zones maritimes clés pour le commerce mondial, ont fait grimper en flèche les coûts d’assurance et ont incité de nombreuses entreprises de transport maritime à naviguer par la pointe sud de l’Afrique, un chemin beaucoup plus long.

Outre les attaques contre des navires, les Houthis ont arrêté récemment plus d’une douzaine de travailleurs humanitaires, dont des employés de l’ONU, les accusant de faire partie d’un « réseau d’espionnage américano-israélien ».

« Nous appelons une fois de plus les Houthis à libérer tous les détenus, y compris le personnel de l’ONU, d’ONG et des diplomates arrêtés au début du mois », a ajouté dans un communiqué M. Miller, qualifiant « d’odieuses » ces arrestations.

Les Houthis, membres de « l’Axe de la résistance », un regroupement de mouvements soutenus par l’Iran et qui comprend le Hamas palestinien et le Hezbollah libanais, mènent depuis des mois des attaques au large du Yémen contre les navires qui desservent, selon eux, Israël, disant agir ainsi en soutien à la bande de Gaza bombardée par l’armée israélienne.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.