Les gardes-côtes croates portent secours à 65 clandestins en route vers l’UE

Les autorités croates n’ont pas encore décidé de remorquer vers la côte ce bateau qui se trouve dans les eaux internationales, au sud de l’île croate de Mljet, et à bord duquel on compte des clandestins somaliens, égyptiens, syriens et afghans, a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué.

Les autorités croates sont dans l’impossibilité de prendre une telle décision car les clandestins refusent de dire qui est le commandant du bateau à bord duquel ils se trouvent.

« Comme le bateau se trouve dans les eaux internationales, la garde côtière ne peut pas agir sans l’accord du commandant », a souligné le ministère de la Défense.

Selon la même source, le bateau était parti de Grèce et avait pour destination la côte italienne.

L’Adriatique est souvent utilisée par des immigrants clandestins souhaitant se rendre dans l’UE via l’Italie.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.