Maersk Line arrête les conteneurs en Iran

Maersk Line « a cessé ses activités depuis et en direction de l’Iran à un horizon prévisible », a indiqué à l’AFP un porte-parole d’A.P. Moeller-Maersk, John Churchill.

« Du fait d’une combinaison de sanctions de l’Union européenne ainsi que du renforcement de celles des Etats-Unis, il n’est plus possible pour Maersk Line d’avoir des activités dans le pays », a-t-il ajouté.

Cette décision est annoncée alors que l’économie iranienne semble souffrir de plus en plus des sanctions faites pour dissuader l’Iran de poursuivre un programme nucléaire qu’Américains et Européens estiment conçu pour fabriquer une bombe atomique. Téhéran nie avoir cette intention.

La monnaie iranienne, le rial, a vu sa valeur s’effondrer de près de deux tiers depuis le début de l’année, et la pénurie de devises étrangères dans le pays a atteint un seuil critique.

Une autre filiale d’A.P. Moeller-Maersk, l’armateur Maersk Tankers, avait annoncé dès février qu’elle arrêtait ses activités en Iran. M. Churchill a indiqué que les deux filiales avaient pris leur décision indépendamment l’une de l’autre.

Maersk Line et Maersk Tankers sont deux filiales qui perdent de l’argent au sein du conglomérat danois. Ses activités les plus rentables sont dans le pétrole et la gestion des ports.

A.P. MOELLER-MAERSK

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.