Mesure du niveau des eaux : Thales Alenia Space construira le satellite SWOT

0
104

Le contrat a été signé mardi au siège du CNES à Paris, en présence de la secrétaire d’Etat à la Recherche, Geneviève Fioraso.

La livraison de SWOT à la NASA est prévue en 2020, pour un lancement en fin d’année.

Le programme SWOT répond à “une préoccupation vitale pour la planète”, a déclaré Mme Fioraso, rappelant que 2015 est “l’année du climat”, avec en particulier la conférence de Paris en décembre.

SWOT, qui embarquera un instrument radar interféromètre conçu par le Jet Propulsion Laboratory (JPL) américain, comprend à la fois une mission d’océanographie et d’hydrologie.

Au niveau des surfaces continentales, il sera chargé d’évaluer les évolutions du stockage d’eau des zones humides, lacs et réservoirs, et de mesurer le débit des cours d’eau. Il déterminera également le niveau des océans, “de façon à la fois très fine et très précise”, selon le CNES.

Il doit couvrir tous les lacs, rivières, réservoirs et océans de la Terre au moins deux fois tous les 21 jours.

“Le démarrage de SWOT témoigne de l’engagement du CNES pour qu’il y ait en 2015 un espace pour le climat”, a estimé Jean-Yves Le Gall, président du CNES.

“Pour l’industrie spatiale, 2015 sera placée sous le signe de l’environnement et plus particulièrement de sa surveillance”, a renchéri Jean-Loïc Galle, président de Thales Alenia Space, citant notamment le lancement prévu cette année du satellite d’altimétrie Jason-3 et de deux nouveaux satellites de la famille des Sentinelles.

Il a souligné le “rôle extrêmement important” des satellites dans le contrôle des engagements pris en faveur de la réduction des gaz à effet de serre.

Le développement de la plateforme et l’intégration du satellite SWOT font l’objet d’un financement du Programme d’investissement d’avenir, pour un montant de 78 millions d’euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici