Plus de 700 réfugiés et migrants sauvés en Sicile

Un navire en avarie est arrivé à Lampedusa dans la nuit de vendredi à samedi avec à son bord 207 migrants dont 35 femmes parmi lesquelles deux en fin de grossesse et six enfants, originaires du Nigeria, du Ghana et d’Erythrée, ont indiqué les garde-côtes.

L’embarcation a été accompagnée par deux vedettes, un patrouilleur des garde-côtes ainsi que le navire Bettica de la marine militaire et a accosté à Lampedusa vers 00H00 GMT (2H00 locales). Les migrants sont venus grossir les rangs des réfugiés hébergés provisoirement dans le minuscule centre d’accueil de Lampedusa et qui sont actuellement plus de 400.

Un autre bateau en difficulté a été secouru dans la nuit à 60 miles nautiques (110 km) de Lampedusa par le navire Bettica et devrait arriver samedi soir dans la petite île sicilienne. Il transporte 212 personnes dont 32 femmes et 8 enfants. Quatre migrants — un père sa femme et leurs deux enfants en bas âge — ont été transportés d’urgence au port en vedette rapide pour être hospitalisés.

Vendredi, un total de 293 autres migrants étaient arrivés à bord de deux embarcations différentes à Augusta, non loin de Syracuse (Sicile) en provenance de Syrie et d’Egypte.

Avec les bonnes conditions météorologiques et la recrudescence des troubles en Syrie et en Egypte, les arrivées de migrants, souvent à bord d’embarcations de fortune, se sont multipliées ces derniers mois en Italie.

Selon le ministère de l’Intérieur, près de 3.000 réfugiés originaires de Syrie avaient fait enregistrer leur arrivée en Italie à la fin août. La majeure partie d’entre eux avaient été débarqués dans la région de Syracuse, dans l’est de la Sicile.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.