Sans vouloir officiellement parler de renforcement,la marine russe confirme sa réinstallation durable en Méditerranée.

Ria Novosti précise également que le navire de débarquement Nikolaï Filtchenkov a quitté le port de Sébastopol et devrait lui aussi rejoindre la Méditerranée après une escale à Novorossiïsk. Le croiseur lance-missiles Moskva arrivera quant à lui dans la partie orientale de la Méditerranée le 17 septembre. Deux autres navires de la flotte russe de la mer Noire, la vedette lance-missiles Ivanovets et le navire lance-missiles Chtil, y sont attendus le 29 septembre. Selon le site www.bruxelles2.eu reprenant un décompte effectué par Turkishnavy, 8 navires avaient déjà franchi le Bosphore depuis la mi-août. Si les autorités russes persistent à ne pas vouloir parler de “renforcement” à l’occasion de la crise syrienne, cela y ressemble tout de même fort et confirme, quoiqu’il en soit, le grand retour de la marine russe en Méditerranée.