Près de 1,2 tonne de cocaïne saisie par la Marine française aux Antilles

Fort-de-France, 18 juin 2024 (AFP) – La Marine française a saisi près de 1,2 tonne de cocaïne sur un voilier vénézuélien à environ 100 kilomètres au sud de la Martinique, département français des Antilles, a-t-elle indiqué, précisant avoir déjà saisi plus de 15 tonnes de produits stupéfiants en 2024.

L’opération a été réalisée le 8 juin « en fin de nuit », par le Dumont d’Urville, un navire en patrouille de surveillance maritime, « dérouté vers un voilier soupçonné de trafic illicite », déclarent les Forces armées aux Antilles (FAA) dans un communiqué.

Grâce au soutien d’un avion du Regional Security System, basé à la Barbade, qui a « relocalisé le voilier », les équipes d’intervention, en montant à bord du navire, ont « constaté la présence de nombreux ballots, testés positifs à la cocaïne », ajoute cette même source.

« Quarante ballots ont été saisis pour un poids total de 1.165 kg », précise la Marine française.

« Les membres d’équipage et leur cargaison ont été remis en mer aux autorités vénézuéliennes », ajoutent les FAA, et « la drogue sera détruite au Venezuela, en présence d’un représentant des autorités françaises ».

Sur son compte X, Richard Lopez Vargas, responsable de la lutte anti-drogue du Venezuela, confirme l’interception de ce navire battant pavillon vénézuélien et l’arrestation des trois membres d’équipage, un Vénézuélien, un Uruguayen et un Colombien, remis à Caracas.

Depuis le début de l’année, plus de 15 tonnes de produits stupéfiants ont déjà été saisies par les FAA, précise la Marine française, contre plus de 11 tonnes pour toute l’année 2023.

Le 27 mai, les FAA avaient annoncé avoir saisi 2,4 tonnes de cocaïne sur un navire de pêche vénézuélien en Atlantique, à 820 nautiques (environ 1.500 km) au nord-est de la Martinique.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.