Thales et le CEA signent un partenariat sur l’intelligence artificielle générative de confiance

Le CEA et Thales annoncent la signature de leur nouveau partenariat dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) générative. Rassemblées au sein de CortAIx, l’accélérateur d’IA de Thales dans les systèmes critiques, les équipes de recherche en IA du Groupe collaboreront avec celles du  CEA pour fournir des solutions d’IA souveraines, maîtrisées et de confiance. À travers ce partenariat, d’une durée initiale de 3 ans et renouvelable, Thales apporte son expertise en IA et sa connaissance approfondie des métiers de la défense et de la sécurité, et le CEA son savoir-faire dans les IA génératives multimodales (fondées sur les textes, les images, l’audio, les signaux électromagnétiques, les données structurées…). L’ambition commune est d’accélérer l’intégration de l’IA dans les solutions proposées aux clients de Thales, dont les missions sont ultra-critiques.

Des cas d’usages au service des forces armées

L’IA générative pourra être développée à des fins d’accélération des boucles de commandement OODA (Observe, Orient, Decide, Act) et mise en œuvre sur l’ensemble de la chaîne de décision critique : détection et collecte des données ; transmission et stockage de données ; traitement des données et prises de décision.

Elle jouera le rôle d’un assistant intelligent de confiance pour les utilisateurs, leur permettant de dialoguer facilement et efficacement avec des systèmes complexes dans le but de faciliter et d’accélérer la prise de décision humaine et le tempo des opérations. Par exemple, appliquée au domaine du renseignement, l’IA générative multimodale, permettra d’extraire, de traiter, de corréler et d’interpréter simultanément différents types d’informations provenant de sources multiples, comme les réseaux sociaux, le web ou encore des capteurs sur un théâtre d’opérations, pour générer des synthèses et accélérer la production de rapports fiables. CortAIx Lab et le CEA placeront également au centre de leur réflexion l’interopérabilité dans le cadre de coalitions. Afin de simplifier la communication entre Etats dans un contexte d’opération conjointe, l’IA générative de confiance permettra de faciliter l’interaction entre les opérateurs et les systèmes complexes en traduisant leurs intentions en une suite d’actions et en traduisant les termes techniques dans la langue de tous les Etats membres de la coalition.

Source : Groupe Thales sécurité, CEA. 

Marine & Oceans
Marine & Oceans
La revue trimestrielle MARINE & OCÉANS est éditée par la "Société Nouvelle des Éditions Marine et Océans". Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public aux principaux enjeux géopolitiques, économiques et environnementaux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d’un milieu fragile.   Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu'aux échanges. Les ressources qu'ils recèlent sont à l'origine de nouvelles ambitions et, peut-être demain, de nouvelles confrontations.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.