Pyongyang menace d’abattre tout avion espion américain qui violerait son espace aérien

Séoul, 10 juil 2023 (AFP) – La Corée du Nord a menacé lundi d’abattre les avions espions américains qui violeraient son espace aérien, tout en condamnant le projet de Washington de déployer un sous-marin lanceur d’engins près de la péninsule coréenne.

Selon un porte-parole du ministère nord-coréen de la Défense, les Etats-Unis ont « intensifié leurs activités d’espionnage au-delà du niveau de guerre », évoquant des avions espions américains qui ont réalisé en juillet plusieurs vols, qualifiés de « provocateurs », sur huit jours consécutifs.

Un avion de reconnaissance, a-t-il précisé, a aussi pénétré « à plusieurs reprises » dans l’espace aérien de la Corée du Nord, au-dessus de la mer du Japon.

Dans un communiqué cité par l’agence de presse d’Etat KCNA, le porte-parole a mis en garde contre le risque d' »accident » qu’aurait pu entraîner ce type d’action, telle que la « chute de l’avion de reconnaissance stratégique de l’armée de l’air américaine » en mer du Japon.

Le porte-parole a évoqué de précédents incidents, au cours desquels Pyongyang a déjà abattu des avions américains. Il a aussi averti Washington que ses activités d’espionnage ne seraient pas sans conséquence.

Le communiqué a également condamné le déploiement prévu par les Etats-Unis de ressources stratégiques en Corée du Sud, Pyongyang estimant qu’il s’agit « du chantage nucléaire le moins dissimulé » exercé sur la Corée du Nord, et a affirmé que cela constituait une grave menace pour la sécurité régionale et mondiale.

Washington, conformément à une déclaration signée en avril avec Séoul, avait notamment déclaré qu’un sous-marin lanceur d’engins réaliserait son premier accostage en Corée du Sud depuis des décennies, sans en préciser la date.

Entre les deux Corées, les relations sont au plus bas. Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, a qualifié d' »irréversible » le statut de puissance nucléaire de Pyongyang l’an passé, et appelé à un développement accru d’armements, notamment d’armes nucléaires tactiques.

En réponse, Séoul et Washington ont promis que Pyongyang s’exposerait à une riposte nucléaire et la « fin » de son gouvernement actuel s’il décidait d’employer l’arme atomique contre eux.

Cette année, la Corée du Nord a conduit une série d’essais d’armement en dépit de sanctions, notamment en testant ses missiles balistiques intercontinentaux les plus puissants.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.