Saisie par la Marine d’une demi-tonne d’héroïne dans l’océan Indien

L’équipage de la frégate de lutte anti-sous-marine “Jean de Vienne” a découvert dimanche la cargaison à bord d’un boutre qui naviguait sans pavillon à 500 nautiques (environ 900 km) à l’ouest de l’île de Socotra et avait été repérée plus tôt par son hélicoptère Lynx.

La frégate, qui venait de participer à l’exercice militaire franco-indien Varuna, a intercepté à grande vitesse l’embarcation.

“L’équipe de visite a alors procédé à une enquête méthodique, qui a conclu à l’absence de pavillon pour le boutre concerné. Le commandant a alors ordonné (…) une fouille complète qui a permis de découvrir la drogue, cachée dans une double cloison”, précise l’état-major dans un communiqué.

La prise avait une valeur marchande estimée à environ 125 millions d’euros. L’équipage de la frégate a été chargé de sa destruction.

Le “Jean de Vienne” avait déjà découvert, il y a trois semaines, quatre tonnes de résine de cannabis à bord d’un autre boutre.

La Task Force 150 est l’un des trois piliers d’une coalition de trente pays dédiée à la lutte contre les trafics qui financent le terrorisme, en particulier par l’achat d’armes. La 151 est plus spécifiquement chargée de la piraterie dans le golfe d’Aden et la 152 de la sécurité dans le golfe Arabo-persique.