Trafic de cannabis: un navire de commerce arraisonné en Méditerranée

A la suite d’un repérage fait par un avion des Douanes, un bâtiment de la Marine nationale a été dépêché dimanche sur cette zone, entre le sud-ouest de la Sardaigne et le nord-est de l’Algérie, pour contrôler le Luna-S, un navire long de 82 m, auquel l’équipage a de suite mis le feu, selon cette source.

“A l’approche du bâtiment gris, l’équipage a mis le feu au navire”, un sinistre finalement circonscrit par les marins français soutenus par des moyens algériens, a-t-on ajouté.

Evacués par la Marine, les huit membres d’équipage, tous sains et saufs, faisaient route mardi vers un port français, non précisé, sous contrôle de la justice à Toulon. Tandis que dans le même convoi le Luna-S était remorqué par l’Abeille Flandre, navire spécialisé dans les interventions en haute mer.

“Les opérations de recherche de stupéfiants ont permis de confirmer la présence d’une importante quantité de cannabis à bord”, a indiqué la préfecture, évoquant un travail d’estimation précis rendu difficile par le feu.

La taille du local où était entreposée la marchandise, à l’arrière, sous le pont principal, laisse cependant envisager de grosses quantités, a-t-on ajouté.

Aucune précision n’a été donnée sur l’origine et la destination du bâtiment.