Transport maritime: la multiplication des « pétroliers fantomes » représente « une nouvelle menace », selon Allianz

Paris, 31 mai 2023 (AFP) – « La croissance de la flotte fantôme », développée notamment par la Russie et ses alliés pour échapper aux sanctions sur le pétrole, « représente une nouvelle menace » pour les autres navires et pour l’environnement, s’inquiète l’assureur allemand Allianz dans une étude publiée mercredi.

« Cette flotte, dont la taille varie selon les estimations, pourrait compter jusqu’à 600 navires », énonce l’assureur.

« Elle serait composée de navires vieillissants et mal entretenus, naviguant sous pavillon de complaisance », précise Justus Heinrich, directeur mondial des produits d’assurance maritime chez Allianz, cité dans le communiqué.

L’augmentation de cette flotte fantôme pourrait ainsi provoquer un incident majeur et « causer des pertes humaines et une pollution ou autres dommages environnementaux non assurés », poursuit-il, quelques semaines après qu’un pétrolier construit en 1997 et non assuré, a pris feu au large de la Malaisie, plusieurs marins ayant trouvé la mort dans cet incendie.

L’assureur s’inquiète également de l’augmentation des risques d’incendie, avec notamment le transport plus fréquent de batteries Li-ion susceptibles de provoquer des feux « difficiles à éteindre » et qui « peuvent se rallumer spontanément ».

La baisse du prix du transport maritime « associée à la perspective d’un ralentissement économique, aura un impact sur les budgets de maintenance et de gestion des risques », met-il aussi en garde. « Cela s’est déjà produit dans le passé, entraînant une augmentation des sinistres et des incidents liés à la dégradation des machines », relève ainsi M. Heinrich.

En dépit de ces risques, le nombre de navires perdus en 2022 s’est élevé à 38, le chiffre le plus bas depuis dix ans.

ktr/ha/de

Allianz

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.