Yémen: l’émissaire de l’ONU part de Sanaa sans un mot

M. Griffiths était arrivé samedi dans la capitale yéménite, quelques jours après que les forces progouvernementales ont lancé une offensive pour reprendre aux rebelles Houthis le port stratégique de Hodeida.

L’émissaire onusien n’a pas non plus publié de communiqué sur ses entretiens avec les responsables rebelles, qui devaient permettre d’éviter un scénario catastrophe à Hodeida, dans un pays où la population est déjà exsangue après trois années de conflit.

Mardi matin, les forces progouvernementales ont pénétré au milieu d’intenses combats dans l’aéroport de Hodeida, à la limite sud de la ville, qui est contrôlée par les Houthis depuis 2014.