Les larmes de nos souverains – La pensée stratégique navale française (Études marines 6)

Si la flotte française, en tonnage, arrive aujourd’hui en sixième position après celles des États-Unis, de la Russie, de la Chine, de l’Angleterre et du Japon, elle appartient au trio de tête avec l’US Navy et la Royal Navy en termes de capacités opérationnelles. Quant au domaine maritime de la France, il est le deuxième au monde avec 11 millions de kilomètres carrés de zones économiques exclusives réparties dans tous les océans, hormis l’Arctique. Pour un pays soi-disant prisonnier de son atavisme continental, ce n’est tout de même pas si mal !