Adapter les côtes au changement climatique

Image tirée du Policy Paper.

Bâtis ou non-bâtis, les territoires côtiers sont de plus en plus sensibles aux impacts du changement climatique (élévation du niveau de la mer, érosion, salinisation des sols, intensification des tempêtes et submersions…) et les conséquences directes sont déjà visibles, au niveau des écosystèmes côtiers comme pour les millions d’habitants qui y habitent ou les exploitent. 

Face à l’urgence, des stratégies d’adaptation en zone côtière doivent être développées sur le long terme avec l’ensemble des populations et des acteurs locaux, et mises en œuvre dans le souci de rendre les territoires littoraux plus résilients. Cela suppose une gestion et une utilisation raisonnées de la nature alliant préservation des espaces naturels et protection des enjeux socio-économiques et humains.

Suite à l’atelier international sur l’adaptation du littoral au changement climatique – organisé à Marseille, en juin 2022, dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne -, le Conservatoire du littoral, la Plateforme Océan Climat (POC), l’association Eurosite, l’association des Pays et Territoires d’Outre-Mer (OCTA), le groupe interparlementaire SEARICA (Seas, Rivers, Islands and Coastal Areas) et la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM) ont travaillé à la production d’un document d’orientation sur ces enjeux, avec les contributions de plus d’une trentaine d’institutions et d’organisations européennes et méditerranéennes.

Ce document synthétise les recomman

dations et stratégies autour de plusieurs axes : adapter l’aménagement du territoire côtier ; préserver des espaces non bâtis en zone littorale et leurs services ; prévoir les outils et moyens financiers pour l’adaptation côtière ; développer les connaissances scientifiques ; impliquer la société civile en travaillant sur l’appropriation des projets de territoires et l’acceptabilité sociale ; capitaliser et coopérer entre acteurs côtiers à l’échelle européenne et international.

Ce document, lancé concomitamment à la COP 27 à l’occasion de la Conférence annuelle du réseau Eurosite et sur les réseaux sociaux, a vocation à être adressé aux représentants de l’Union européenne, d’Etats membres, de régions et de villes côtières afin qu’il puisse servir d’outil pour repenser, dès maintenant, l’avenir de nos territoires littoraux face au plus grand défi du siècle, et agir pour garantir la sécurité, le développement économique et le bien-être des populations qui y vivent ainsi que la sauvegarde des écosystèmes et de la biodiversité insulaire et côtière.

Source : Conservatoire du littoral
Marine & Oceans
Marine & Oceans
La revue trimestrielle MARINE & OCÉANS est éditée par la "Société Nouvelle des Éditions Marine et Océans". Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public aux principaux enjeux géopolitiques, économiques et environnementaux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d’un milieu fragile.   Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu'aux échanges. Les ressources qu'ils recèlent sont à l'origine de nouvelles ambitions et, peut-être demain, de nouvelles confrontations.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.