Chronique navale du 22 octobre

22 octobre 1702 : bataille navale de Vigo.

 Tableau de Ludolf Bakuizen.

Une escadre anglo-hollandaise attaque, et s’empare d’un convoi franco-espagnol de retour du Mexique, malgré l’escorte assurée par les navires français de François Louis Rousselet de Châteaurenault et Manuel Velasco.

L’assaut est un succès total pour l’amiral George Rooke. Le Torbay parvient à forcer l’entrée du port, les batteries d’artillerie sont capturées, et finalement les vaisseaux français et espagnols sont incendiés sur place ou échoués : 12 des vaisseaux français sont détruits. Les Anglo-Hollandais s’emparent du reste de l’escadre (6 vaisseaux et deux frégates).

De la flotte espagnole, 11 navires sont détruits et 9 sont capturés. La flotte anglo-hollandaise ne perd aucun bâtiment. En revanche, le combat fait de nombreuses victimes de part et d’autre : on estime qu’il y a 2 000 morts et autant de blessés du côté franco-espagnol, et 800 morts et 500 blessés du côté anglo-hollandais. Les vainqueurs récupèrent 14 000 livres de butin (près de 3 millions de livres avaient déjà été déchargés par les Espagnols avant l’assaut). En reconnaissance des services rendus, Rooke est nommé gouverneur de Gibraltar (1704).


22 octobre 1707 : naufrage de la flotte anglaise au large des Sorlingues

Avec quatre vaisseaux de ligne (HMS Association, HMS Eagle, HMS Romney et HMS Firebrand) et entre 1 400 et 2 000 marins perdus en raison du mauvais temps, il s’agit d’un des plus importants désastres maritimes dans l’Histoire des îles Britanniques. Il fut déterminé par la suite que la principale cause de ce naufrage était l’incapacité des navigateurs d’alors de calculer précisément leur position.

 

Marine & Oceans
Marine & Oceans
La revue trimestrielle MARINE & OCÉANS est éditée par la "Société Nouvelle des Éditions Marine et Océans". Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public aux principaux enjeux géopolitiques, économiques et environnementaux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d’un milieu fragile.   Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu'aux échanges. Les ressources qu'ils recèlent sont à l'origine de nouvelles ambitions et, peut-être demain, de nouvelles confrontations.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE