La Voix des océans

HISTOIRE & PATRIMOINE - Page 8

HISTOIRE : Chronique navale du 7 juin

7 juin 1856 : Naissance de Gustave Bourgain, peintre officiel de la Marine Il est l'élève de Jean-Léon Gérôme et d'Édouard Detaille à l'École des beaux-arts de Paris où il a été admis en 1873. Il expose à Paris au Salon à partir de 1880. Il a également envoyé des gravures à la Royal Academy de Londres. Devenu illustrateur à la revue L'Illustration, il est notamment envoyé en Russie à l'occasion du sacre du tsar Alexandre III en 1881, et en Égypte pour couvrir la guerre anglo-égyptienne de 1882. Peu après son retour, il épouse en 1883 la fille du peintre Édouard Baer (1842-1865).  Trop âgé pour être mobilisé en août 1914, Gustave Bourgain fera néanmoins, à la demande du musée de l'Armée, des missions sur le front pour croquer sur le vif le quotidien des soldats pendant leurs périodes de repos. Gustave Bourgain meurt un mois après l'Armistice, le 16 décembre 1918.

HISTOIRE : Chronique navale du 6 juin

6 juin 1868 : Naissance de Robert Falcon Scott. Officier de la Royal Navy et un explorateur polaire britannique, il est considéré comme l'une des principales figures de l'âge héroïque de l'exploration en Antarctique, pour lequel il dirige deux expéditions : l'expédition Discovery (1901-1904) et l'expédition Terra Nova (1910-1913). Au cours de la seconde, Scott mène un groupe de cinq personnes au pôle Sud le 17 janvier 1912, où ils découvrent que l'expédition norvégienne de Roald Amundsen les avait précédés de quatre semaines. Sur le chemin du retour, tous vont mourir d'épuisement, de faim et de froid. Après sa mort, Scott devient un héros au Royaume-Uni, un statut qu'illustrent les nombreux mémoriaux érigés en son honneur à travers le pays. Cependant, sa légende est réévaluée avec plus de scepticisme dans les dernières décennies du XXe siècle, à mesure que les causes de la tragédie mettent en avant l'ampleur de sa responsabilité. Il devient une figure controversée, dont la compétence et le caractère sont débattus. Par la suite, les historiens du XXIe siècle ont dans l'ensemble considéré Scott de manière...

HISTOIRE : Chronique navale du 5 juin

5 juin 1901 : Naissance d'Honoré d'Estienne d'Orves officier de marine français, polytechnicien, héros de la Seconde Guerre mondiale, martyr de la Résistance, mort pour la France, Compagnon de la Libération à titre posthume par décret du 30 octobre 1944. Le réseau de renseignement de la France libre, qu'il a organisé avec Jan Doornik, Maurice Barlier et d'autres, s'appelait Nemrod. A la suite d'une trahison, il est arrêté le 22 janvier 19418, ainsi que les époux Clément, chez qui il se trouvait, et, par la suite, les vingt-trois autres membres du réseau. Les accusés sont transférés à Berlin puis à Paris où, le 23 mai, la cour martiale allemande condamne Estienne d'Orves à mort ainsi que huit de ses camarades8 qui sont transférés à Fresnes. Le 22 juin 1941, c'est l'entrée en guerre de l'URSS et, le 21 août 1941, le militant communiste Pierre Georges — le futur colonel Fabien — assassine de deux balles dans le dos l'aspirant d'intendance de la Kriegsmarine Alfons Moser au métro Barbès. Le lendemain, les Allemands promulguent une ordonnance transformant les prisonniers français en otages et le général von Stülpnagel profite...

HISTOIRE : Chronique navale du 4 juin

4 juin 1629 : naufrage du Batavia (Côte ouest de l’Australie).  Cas édifiant de mutinerie montrant les dangers d’un commandement défaillant en milieu hostile et fermé.  Le Batavia navire de la compagnie des Indes Néerlandaises fait naufrage sur un récif. Les rescapés se répartissent sur les îles de l’archipel des Abrolhos de Houtman tandis que le capitaine et 48 passagers embarquent à bord d’une chaloupe pour trouver de l’aide. Ils atteignent, le 7 juillet, Batavia (aujourd’hui Jakarta). Pendant ce temps sur l’archipel, se développe une société de type totalitaire contrôlée par l’un des rescapés les plus habiles qui instaure un climat de terreur avec l’aide d’une partie des soldats du bord. Les secours arrivent le 17 septembre, trouvant l’archipel en pleine guerre. Sur les 320 passagers, seuls un tiers put rentrer (115 furent assassinées sur l’île : 96 hommes et adolescents, 12 femmes et 7 enfants). https://youtu.be/ocADHWSggn0 https://youtu.be/w6a_DyNl1Eo https://youtu.be/BE_zvgEjgVM https://youtu.be/Zs0ctICNYjs 4 - 7 juin 1942 : Bataille de Midway. Cette bataille est un engagement aéronaval majeur et décisif de la Seconde Guerre mondiale qui oppose les marines du...

HISTOIRE : Chronique navale du 3 juin

3 juin 1621 : fondation de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales (Geoctroyeerde Westindische Compagnie, GWC) La république des Provinces-Unies lui octroie, par une charte, le monopole du commerce à destination de l'ouest. Les zones concernées englobaient l'Afrique de l'Ouest (entre le tropique du Cancer et le cap de Bonne-Espérance), et l'Amérique, incluant l'océan Pacifique et la partie orientale de la Nouvelle-Guinée. La charte prévoyait explicitement de mettre un terme à la concurrence entre les différents comptoirs commerciaux existants. La compagnie devint l'acteur majeur de la colonisation néerlandaise de l'Amérique. Près de 1 000 navires et 10 000 hommes travaillaient pour le compte de la GWC.

HISTOIRE – Chronique navale du 2 juin

2 juin 1676 : bataille de Palerme. Durant la guerre de Hollande (1672-1678), le maréchal de Vivonne, général des galères de France, bat (avec ses adjoints bientôt prestigieux : Tourville, Duquesne, Forbin,…) une flotte hispano-hollandaise et donne à Louis XIV la suprématie en Méditerranée. Il surprend l’ennemi en train de se reconditionner dans le port de Palerme et sans perdre un seul bâtiment, lui cause de terribles dégâts. Vivonne a commencé sa carrière dans la cavalerie où il montre courage et esprit puis demande à servir sur mer avant de finir sa vie auprès de Louis XIV qui l’apprécie pour ses nombreuses qualités. La victoire de Palerme, qui complète celle d’Agosta, n’est pas la dernière. En 1677, elle est suivie par la campagne de d’Estrée à Tabago qui réussit, après un premier échec, à détruire l’escadre de Jacob Binckes et à ruiner de nombreux comptoirs hollandais. Ces victoires sèment l’inquiétude en Angleterre, où l’émergence de la France en tant que grande puissance navale est perçue comme une menace insupportable, compte tenu qu'elle...

HISTOIRE : Chronique navale du 1er juin

1er juin 1762 : Naissance d'Amable-Gilles Troude, contre-amiral en 1811, surnommé par Napoléon 1er "L'Horace français". 1er juin 1939 : naufrage du HMS Thetis (Baie de Liverpool). Lancé en 1938, le sous-marin britannique coule par 40 mètres de fond après une série d’erreurs : Un des tubes lance torpilles est resté accidentellement ouvert inondant une partie du submersible qui reste échoué malgré toutes les tentatives de renflouement des secours de la Royal Navy. Seuls 4 hommes parviennent à regagner la surface. 99 hommes périssent. Après avoir été renfloué, le Thetis est réparé, et rebaptisé HMS Thunderbolt (Photo ci-dessus). Il est remis en service pendant la Seconde Guerre mondiale en 1940 sous le nom de HMS Thunderbolt, sous le commandement du lieutenant Cecil Crouch. Le Thunderbolt est coulé le 14 mars 1943 au large de la Sicile par la corvette italienne Cicogna de la classe Gabbiano, qui ne l'a pas détecté et a attaqué avec des grenades sous-marines. Tout l'équipage a été perdu et le Thunderbolt a coulé par 1 350 m de fond.

LA VOIX DES OCÉANS

Partenaire M&O : Gaztransport & Technigaz (GTT)