« Vers l’infini et eau-delà », l’ORSE – l’Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises – sort son guide de l’eau

Eau secours ! Nombreux sont les membres de l’Orse qui le prédisent : le sujet de l’eau va dépasser celui du climat en raison de la matérialisation plus rapide des enjeux et de son imbrication intrinsèque avec la biodiversité. Avant tout destiné aux professionnels de la RSE, ce guide de 107 pages offre un éclairage complet sur les enjeux et dépendances liés à la ressource en eau douce et à la mer. Pour ne plus naviguer en eaux troubles.

L’eau douce comme l’eau salée sont des biens communs indispensables à toute vie sur notre planète. Les dérèglements climatiques nous font revoir notre rapport à l’eau : sa préservation, son prix, les financements qui lui sont dédiés.

Ainsi, le 5 octobre 2021, le Secrétaire général de l’Organisation Météorologique Mondiale, M. Petteri Taalas, déclarait que « l’augmentation des températures modifie les précipitations à l’échelle régionale et mondiale, et, partant, le régime des pluies et celui des saisons agricoles, ce qui a des répercussions majeures sur la sécurité alimentaire, la santé et le bien-être des populations ».

Les pays hydro-dominants ont longtemps pris ce service écosystémique pour acquis mais l’abondance d’hier risque de faire place au stress hydrique demain, c’est pourquoi il est urgent de prendre la mesure de l’enjeu :

En 2019, plus de 67 % du territoire métropolitain est concerné par des mesures de restriction d’eau. Ce chiffre est en constante augmentation, souvenons-nous de l’été dernier.

L’ONU estime que 45% du PIB mondial sera nécessaire pour faire face aux pressions sur la ressource en eau

Les dommages que les activités humaines causent aux environnements marins et aquatiques sont largement documentés dans ce guide. De la définition même des différents milieux marins et aquatiques, aux financements qui leurs sont alloués, en passant par les usages de l’eau et la réglementation, tout est traité avec pédagogie comme fil conducteur.

La priorité pour préserver la ressource en eau reste néanmoins plus de sobriété dans son utilisation et un effort concentré sur la réduction de la pollution sur terre, principale source de la pollution aquatique et marine.

Tous les secteurs d’activité sont concernés plus ou moins directement et ont des leviers à activer pour préserver ce bien commun que nous partageons avec la nature. Le monde à venir sera un monde de choix et d’arbitrages.

Le sujet étant extrêmement vaste. Si cet ouvrage n’a pas vocation à être exhaustif, il contribuera à initier les professionnels de la RSE aux grands enjeux autour de cette ressource inestimable.

Source : Observatoire de la responsabilitéì sociétale des entreprises (ORSE).

Crédits photo : Unsplash.

Marine & Oceans
Marine & Oceans
La revue trimestrielle MARINE & OCÉANS est éditée par la "Société Nouvelle des Éditions Marine et Océans". Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public aux principaux enjeux géopolitiques, économiques et environnementaux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d’un milieu fragile.   Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu'aux échanges. Les ressources qu'ils recèlent sont à l'origine de nouvelles ambitions et, peut-être demain, de nouvelles confrontations.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.