Film « Sous la Seine »: les requins « jouent un rôle essentiel », soulignent des défenseurs de l’environnement

Paris, 12 juin 2024 (AFP) – Parfois menacés d’extinction, les requins « jouent un rôle essentiel »: des défenseurs de l’environnement veulent changer l’image du squale aux dents acérées alors qu’une nouvelle créature effrayante a fait son apparition sur les écrans avec le film Netflix « Sous la Seine ».

« Les requins jouent un rôle essentiel dans la santé des océans, l’équilibre de la chaîne alimentaire et la diversité des espèces », rappelle le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

L’ONG internationale a voulu réagir à la sortie du film « Sous la Seine » sur Netflix, en tête des visionnages mondiaux sur la plateforme depuis sa mise en ligne la semaine dernière.

A l’approche des épreuves de triathlon et de nage en eau libre dans la Seine pour les Jeux olympiques, le long métrage montre Bérénice Bejo confrontée à une nouvelle espèce de requin menaçant. Non sans rappeler « Les Dents de la mer » il y a près de 50 ans et qui avait contribué à fortement détériorer l’image des requins dans l’esprit du grand public.

Le film semble avoir « pour but de montrer le requin comme une victime de l’humanité », reconnaît Barbara Slee, responsable du programme politique internationale de l’IFAW dans un communiqué. Mais « nous sommes de nouveau confrontés à un film qui s’appuie sur cette image peu flatteuse de l’espèce, en présentant les requins comme un prédateur menaçant, alors qu’en réalité, c’est nous qui les chassons jusqu’à l’extinction », ajoute-t-elle.

Il existe plus de 1.000 espèces de requins et de raies, dont plus de 50% sont menacées ou quasi menacées d’extinction, souligne le Fonds. Plus de 100 millions de requins sont tués chaque année dans les pêcheries commerciales, soit environ le double de ce qui est estimé comme durable par les scientifiques, selon la même source.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.