Incendie de silos à grain “circonscrit” à La Rochelle, pas de blessé

La Rochelle, 10 août 2023 (AFP) – Un « important incendie » qui s’est déclaré jeudi matin sur des silos à grain du port de La Rochelle (Charente-Maritime), provoquant l’évacuation du site, sans faire de blessés, est désormais « circonscrit », ont annoncé les autorités dans la soirée.

« Nous allons maintenir une surveillance du site pendant plusieurs jours mais à cette heure le feu est circonscrit », a annoncé jeudi vers 19h00 le lieutenant colonel des pompiers de Charente-Maritime François Thèves.

Selon la préfecture, le feu s’est déclaré vers 08h00 sur une bande de chargement de céréales, tapis roulant acheminant les grains jusqu’à 40 mètres de hauteur, avant de se propager sur les revêtements du toit des silos, composés de goudrons.

Un large panache de fumée noire, visible à plusieurs kilomètres à la ronde, s’est élevé dans le ciel avant de se dissiper progressivement, a constaté un correspondant de l’AFP.

Le site a été évacué sans aucun blessé à déplorer, et un périmètre de sécurité a été maintenu jusqu’à nouvel ordre.

Trois silos de stockage ont « subi une élévation de température importante » sans brûler, ont expliqué lors d’un point presse jeudi soir les pompiers.

Ces réservoirs contenant chacun 8.000 tonnes de céréales, selon le groupe Sica Atlantique gestionnaire du site, ont été la cible d’opérations de vidange pour les vider de leurs grains durant la journée.

Selon le président de Sica Atlantique Louis Tercinier, « seule une petite partie de nos capacités est touchée », sans conséquence pour l’activité du port et le chargement des navires.

Quelque 136 pompiers et une trentaine de véhicules ont été mobilisés dans le quartier de La Pallice, à proximité du pont conduisant à l’île de Ré, avec notamment le déploiement d’une nacelle de 72 mètres.

Le port de La Rochelle est le deuxième port français exportateur de produits céréaliers, après Rouen, avec un tonnage de céréales et oléagineux d’environ 4 millions de tonnes en 2022.

Le port de commerce et le port de pêche ont continué leurs activités normalement. Seules des entreprises installées en dehors de l’enceinte du port de commerce mais proche du sinistre ont été perturbées, à l’image des terminaux pétroliers dont les accès routiers restaient bloqués par des barrages de police en début d’après-midi.

Le pont de l’île de Ré, qui s’étire à moins d’un kilomètre, n’a pas non plus été touché, même si un bouchon s’est formé avant d’accéder à la barrière de péage.

« Les mesures de la qualité de l’air réalisées par les pompiers ont indiqué l’absence de toxicité » a également précisé la mairie de La Rochelle dans un communiqué.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.