Le Kalliste, bateau de la Méridionale, débloqué mais encore à quai

Jointe par l’AFP, la direction de la Méridionale confirmait qu’elle avait repris possession du bateau et devait définir un “plan de rotation” pour le navire dans la matinée. Elle attendait toutefois le résultat des assemblées générales de la SNCM pour recommencer ses rotations sur Marseille.

Après le compromis obtenu mercredi soir, les marins de la SNCM avaient accepté, pour “détendre l’atmosphère” et sans attendre le résultats des assemblées générales de jeudi matin, de lever le blocus devant le bateau.

Le dénouement des discussions a ainsi permis de faire baisser la tension qui était montée d’un cran en fin d’après-midi.

Le délégué syndical CGT Marins Frédéric Alpozzo affirmait en effet mercredi soir que les grévistes bloquant le navire avaient reçu un “ultimatum des forces de l’ordre” quelques heures après l’annonce, par le Premier ministre Manuel Valls, de “mesures” pour faire cesser le blocage de navires.

Plusieurs centaines de personnes avaient alors convergé vers le quai dans la soirée, dont des agents portuaires qui menaçaient de bloquer le port si la force était employée.

tlg/est

STEF

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE